Sétif :: Vers des restrictions dans la distribution de l’eau potable
Search
Lundi 06 Avril 2020
Journal Electronique

Le stress hydrique n’a pas touché uniquement le secteur agricole, mais aussi l’hydraulique. Après avoir enregistré une légère embellie dans la distribution de l’eau potable où certains quartiers et cités sont toujours alimentés en H24, le spectre de la rareté commence à se dessiner. Le manque de pluie durant près d’un mois et le niveau déclinant des nappes phréatiques n’arrangent guère les choses. Devant cette situation devenue alarmante, les responsables de l’Algérienne des eaux (ADE) de la wilaya de Sétif vont prendre certaines mesures de restriction afin d’éviter de revivre le cauchemar des coupures d’eau. Après la fermeture pendant plus d’un mois par les citoyens contestataires de la région de Snadla de la station de pompage de Kherrata, dans la wilaya de Bejaïa, qui alimentait le barrage de Maouane dans la wilaya de Sétif, le niveau de cette retenue d’eau ne cesse de diminuer de jour en jour. D’une capacité de 146 millions m3, il n’est actuellement qu’à 3 millions, soit un taux de remplissage de 2,05%, soit moins de trois mois de consommation. Le barrage recevait de Kherrata 100.000 m3 d’eau qui approvisionnaient, par une seule pompe sur quatre, directement les communes de Sétif, El Eulma, Aïn Abessa, Aïn Arnat, Ouricia et Ras El Ma. De source bien informée, les services de la direction des ressources en eau de Sétif ont transmis au ministère de tutelle un rapport très détaillé de la situation afin d’intervenir dans les plus brefs délais pour reprendre le pompage. Il est utile de rappeler que le barrage de Maouane fait partie d’un ensemble important d’autres ouvrages réalisés dans le cadre du projet du siècle des grands transferts hydrauliques qui a nécessité une enveloppe financière dépassant le milliard de dollars, décidé par l’Etat, pour justement mettre un terme définitif à la crise de l’eau potable pour les ménages et l’irrigation d’au moins 40.000 ha de terres agricoles des hautes plaines sétifiennes. Le projet en lui-même a accusé un grand retard de plusieurs années pour diverses raisons. Déjà au niveau du pompage, si les quatre pompes avaient tourné à plein régime, ce qui était prévu au départ, le barrage aurait été rempli à raison de 400.000 m3 quotidiennement. Quant au blocage actuel, il est au niveau des deux wilayas de Sétif et Bejaïa. Les responsables de l’ADE restent convaincus que seule une intervention de leur ministère de tutelle pourra dénouer la crise. Les protestataires de la région de Snadla ne sont pas à leur premier coup. Ils ont déjà par le passé fermé la station de pompage durant cinq mois pour exiger la réalisation d’une route. Après avoir obtenu gain de cause, ils ont récidivé pour réclamer le raccordement de leurs foyers au réseau de gaz. 

 Azzedine Tiouri

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministèrede la solidarité
Dans le cadre de la prise en charge des familles démunies, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme organise, le 01 avril à 10h, avec la participation de plusieurs secteurs ministériels, des caravanes de solidarité. Le coup d’envoi sera donné par la ministre Madame Kaoutar Kirikou, et le ministre de l’Agriculture, Cherif Omar

 Protection civile

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger organise, en collaboration avec les associations des vétérinaires et des maitres assistants, le 31 mars, deux opérations de désinfection à l’hôpital d’El Kettar (10h) et de Zemerli (14h).

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaine I sera consacrée, le 01 avril  à partir de 16h, aux questions de l’utilité du confinement pour éviter la propagation de coronavirus.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept