Farid Atroun présente ses œuvres sur la grande toile
Search
Mercredi 03 Juin 2020
Journal Electronique

L’artiste-peintre Farid Atroun vit, ces jours-ci, en mode confinement comme tous les Algériens. Comme il ne peut aller à la rencontre de son public comme il avait l’habitude de le faire à l’occasion de ses expositions, le voilà qui trouve le moyen d’exposer, à sa manière, ses belles œuvres, offrant par son geste une onde positive qui intervient comme une lueur d’espoir en cette période difficile. Celui-ci a emprunté le chemin le plus facile et a carrément transformé le salon de son domicile personnel en un atelier virtuel pour permettre aux internautes et à ses fans de visiter sa «galerie» improvisée et admirer les belles œuvres. Le plasticien se dit frustré par le coronavirus qui est la cause de cette quarantaine et du coup le monde s’est arrêté, plus personne ne peut aller à la mosquée, les gens ne se rendent plus visite, les rencontres se sont arrêtées. Pour atténuer un tant soit peu cette ambiance morose, il a voulu partager un cadre harmonieux avec ses admirateurs depuis son domicile et la joie de vivre à travers son espace qu’il a métamorphosé, durant le confinement, en un véritable espace artistique créatif. Son but est de défier le coronavirus et de prouver qu’il existe une vie même étant entre quatre murs. Cet artiste n’a pas manqué de faire part, sur sa page facebook, qu’il est affecté par la distance qui le sépare désormais de ses amis et de ses proches et de la ville des Roses, Blida, en particulier. Il a émis le vœu de revenir dans cette ville et d’organiser une belle exposition et des ateliers et autres activités créatives pour les grands et les petits. L’artiste regrette aussi de ne pas profiter, en pareille période, du mont de Chréa et de sa forêt paradisiaque et de l’air pur. Désormais, il se contente de contempler par la fenêtre. L’artiste ne désespère pas, s’active en ligne et guide son public à travers ses étagères et son espace familial. «Dans cette exposition virtuelle, je vous présente mes œuvres, mais cette fois-ci de façon différente, sans votre présence directe, sans visiteurs réels, ni gourmandises posées sur la table, même pas une tasse de thé, une exposition sans mes amis», écrit-il.

Œuvres parlantes
Et pour faire en sorte que cette visite virtuelle soit une réussite, il a préféré ne pas légender ses œuvres, mais a laissé libre cours à l’imagination de ses hôtes virtuels leur permettant ainsi de s’exprimer, d’engager une conversation et d’échanger des commentaires. Farid Atroun est un artiste qui peint et qui dessine avec ses enfants et petits-enfants. Il travaille dans une atmosphère familiale intime, brisant la monotonie, l’ennui, l’emprisonnement avec créativité et travail. Il est d’ailleurs très connu pour avoir encadré de jeunes talents. Dans le même contexte, l’artiste a suggéré à ses fans de profiter de cette période de confinement pour se remémorer les beaux souvenirs en vue de parer au stress et à l’anxiété engendrées par certaines nouvelles inquiétantes relatives à la propagation du coronavirus. L’artiste est un bel exemple, puisque lui aussi, a présenté à ses «followers» ses photos souvenirs mettant en valeurs les diverses expositions qu’il a présenté, que ce soit dans la capitale ou dans les autres wilayas à l’exemple de Tipasa, Bejaïa, Oran et autres. Il a encouragé le public à faire preuve de créativité en se contentant des moyens de bord, tout en leur présentant ses idées et ses travaux. Il a également rappelé ses souvenirs à quelques occasions où il avait célébré à travers ses œuvres le 29 janvier, la nouvelle année grégorienne et sa grande exposition à l’Opéra d’Alger, et ses souvenirs avec les enfants à travers divers ateliers, y compris l’atelier d’Oran, et sa rencontre avec les parents de certains candidats les inciter à nourrir les talents de leurs jeunes et les motiver à pratiquer et enseigner. Il a également fourni des photos de sa participation à des événements culturels et économiques, y compris un salon de pêche maritime. Parmi les choses qu’il a présentées, figurent des photos des ateliers qu’il a encadrés au profit des étudiants du centre culturel de Birtouta, à Alger, ainsi que des collections de cartes postales aux superbes paysages d’ Algérie, ainsi que des sites historiques, des villes, des zones rurales en noir et blanc, en couleur, comme Tiaret, Batna, Bejaïa et Tipasa. L’artiste présente, comme d’habitude, des pierres lisses sous différentes formes. Pour rappel, Farid Atroun est né à Bejaïa. Il est ingénieur pétrolier, intéressé par le patrimoine et l’histoire. Toutes ses œuvres ont une touche très créative et renseignent sur sa maîtrise basée sur la technique simple.
Rym Harhoura

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Nacéra Benharath, présidera, le  04 juin , dans la wilaya de Ghardaïa et la wilaya déléguée d’El Ménéa, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement.

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I à 16h, sera le  03 juin , consacrée à la sensibilisation sur le danger de laisser les enfants seuls dans un véhicule.

Radio algérienne
L’Etablissement public de radiodiffusion sonore organise, le  04 juin à 9h, à l’auditorium du centre culturel Aïssa-Messaoudi, une cérémonie en l’honneur du personnel de la Radio algérienne mobilisé depuis le début de la crise sanitaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept