Salon international du livre d’Alger: les bons contes font les bons amis
Search
Mardi 21 Janvier 2020
Journal Electronique

Le livre pour enfants se porte bien. Comme à chaque édition du salon international du livre d’Alger (Sila), la littérature enfantine prend une place de choix. Et ce sont les parents, venus en nombre, qui choisissent les titres pour leurs enfants.

Les couleurs, les thèmes, les histoires féeriques ou ludiques y sont particulièrement sollicités. Blanche-Neige et Cendrillon traversent tous les temps et les dimensions, et continuent de susciter l’intérêt des petites filles aux rêves de princesses. Les bandes dessinées à l’exemple des Aventures de Tintin, les Simpson et autres, attirent plus les petits filous intrépides et amateurs d’aventures et de gags comme à la télé. Une multitude de titres sont proposés par les différentes maisons d’édition. C’est un véritable monde ouvert à l’imagination, le plaisir et à la découverte. Mais à quel prix ? Il y a de bons livres, mais le prix reste excessif pour un chef de famille qui doit assurer la charge de trois à quatre enfants et plus. Les histoires connues qui ont fait toute la splendeur de l’enfance sont très chères. Seules les petites maisons d’édition essaient un tant soit peu de jouer sur les prix pour écouler leurs marchandises et se faire connaître du grand public. A la maison d’édition «Marakiz Abssar li Elnachr wa Tawziaâ» d’Egypte, le public peut dénicher de bonnes affaires. Des séries d’histoires relatives au respect des parents sont proposées à la vente à des prix défiant toute concurrence. «Moghamarat Ghadib» (Les aventures de grincheux) connaissent un véritable succès. Au stand syrien «Alpha li Elnachr wa tawziaâ» l’heure est aux petites histoires sur le Prophète Mohamed (QSSSL), l’éducation et les valeurs. Il y a aussi de petites histoires de chevet en langue arabe à l’exemple de « Sindibed el bahri » (Sindbad le Marin), «El Hissan Sihri» (Le cheval enchanté) et tant d’autres dont le prix oscille entre 250 et 350 DA l’unité. Mieux encore, cette maison d’édition propose des petites histoires en anglais pour accompagner les écoliers dans leurs apprentissages linguistiques. La qualité de ces livres est très convenable, les caractères calligraphiques sont en gras, les dessins sont beaux et riches en couleurs chatoyantes, et le contenu est consistant. L’engouement enregistré auprès des pavillons consacrés à la littérature traduit l’importance accordée à la littérature pour enfants.

La maison d’édition «El Hikma» propose des livres pour enfants à 100 DA avec en prime des histoires intéressantes. Le français «Hachette» aussi consacre tout un petit pavillon décoré d’étagères et de meubles blancs, aux livres pour enfants. Ici, les prix avoisinent les 2.000 DA et dépassent parfois lorsqu’il s’agit d’encyclopédies des animaux, des Océans, de l’Espace ou des Mystère de la Terre. Les contes de fées sont également présents et sont parfois accompagnés de CD-Rom interactifs, permettant une lecture imagée via l’ordinateur. Il y a aussi des cahiers d’exercices consacrés au coloriage et à la confection de puzzles. Les prix se situent entre 500 et 1.200 DA, selon le format.

L’enfant est très choyé au salon, il est l’invité par excellence. Les livres sont à sa portée. Il a le droit de consulter et de faire son choix étant même aidé et orienté par les représentants des différentes maisons d’édition.

                                 Les livres parascolaires en tête                                                            

Dans le souci d’accompagner leurs enfants dans leurs études, ce sont les parents qui marquent leur présence en force. Les stands des livres parascolaires viennent en tête de la demande. «Dar el Koutoub el ilmya», les éditions Amir Com (Alger), «Badr Kids Alger», confirment que les annales sont très demandées à chaque nouvelle édition de cet évènement culturel. Des livres qui, faut-il le rappeler, proposent des exercices et des solutions permettant d’améliorer le niveau scolaire. Ils touchent toutes les matières (mathématiques, physique, histoire et géographie, éducation civique, éducation islamique, arabe, langues et autres), tous les cycles scolaires (primaires, collège et lycée) sont accessibles à tous. Leurs prix varient entre 450 et 750 DA voire plus pour les classes terminales et autres. Ce qui est certain, c’est que chacun trouve son compte.        

Rym Harhoura

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectuera le 23 janvier une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj.

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organise, le 23 janvier à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 434e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération nationale.

Machaâl Echahid
L’association Machaâl Echahid, en collaboration avec le quotidien El Moudjahid, organise le 22 janvier à 10h, à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’état-major de l’Armée de libération nationale, une conférence en hommage à ses membres.

 

HCI

Le Haut-Conseil islamique organisera, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed El Arabi Ben Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

DGF
La Direction générale des forêts organise, le 22 janvier  , à partir de 14h30, à l’hôtel Golden Tulipe d’Alger, un atelier consacré à la valorisation des produits forestiers à travers la validation du rapport juridique établi par un expert de la FAO.

 Salon national du recrutement

Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra, du 28 au 30 janvier, au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Alger).

 

Université Oran 1

L’Université Oran 1 Ahmed-Ben-Bella organisera, à la fin du mois de janvier, des journées scientifiques dédiées à l’agriculture intelligente.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire un don de son sang.

DGSN

La Direction générale de la Sûreté nationale organise,  le 22 janvier  à 9h30, à l’Ecole nationale supérieure de police Ali-Tounsi (Châteauneuf, Alger), une conférence de presse pour présenter le bilan des activités de la direction de la police des frontières et des unités aériennes de la Sûreté nationale de l’année 2019.

 

 

Opéra d’Alger
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh présente, du 21 au 24 janvier à 19h, le spectacle «la Belle au bois dormant», du ballet de Saint-Pétersbourg.

Ligue algérienne de la pensée et de la culture
La Ligue algérienne de la pensée et de la culture organisera sa 9e conférence, le 25 janvier, à 13h, au palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger).


Sûreté nationale

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, émise sur les ondes de la radio Chaîne I à 16h, sera consacrée le 22 janvier  aux préoccupations et questions des auditeurs autour de la sécurité routière.
Éditions Chihab
Les éditions Chihab organiseront, le 25 janvier à 14h, à la librairie Chihab, à Alger, une rencontre-débat avec Abdelkader Kara à l’occasion de la parution de son ouvrage Mémoire d’un combattant de la base de l’Est.

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept