Blida: le palais Aziza en passe de retrouver son lustre d’antan
Search
Mardi 20 Août 2019
Journal Electronique

Le palais Aziza de Beni Tamou (Blida) devrait retrouver son lustre d’antan avant la fin de l’année en cours, suite à la programmation d’une opération de relogement au profit des familles l’occupant actuellement, pour sa transformation en musée.

"Les familles, au nombre de neuf, résidant depuis 1962 au palais Aziza seront relogées avant la fin de l’année en cours, en vue de la transformation de la bâtisse en musée, après restitution de son cachet originel islamique", a annoncé à l’APS le secrétaire général de la commune de Beni Tamou, Mohamed Hadj Amar.

"Le projet sera réceptionné en septembre prochain, ou au plus tard avant la fin de l’année", a-t-il assuré.Mohamed Hadj Amar a justifié le retard mis dans le relogement de ces familles par le fait que ces dernièresavaient refusé leur relogement, en exprimant leur souhait de demeurer dans la commune de Beni Tamou".

Il a estimé que l’évacuation du palais Aziza interviendra "avant fin 2019, si le plan de travail fixé est respecté".

Une enveloppe de 750 millions de DA avait été affectée, en 2016, à la restauration de la bâtisse, mais la présence de ces familles constituait une entrave au projet, a-t-il souligné, car les travaux de restauration présentent un risque d’effondrement, est-il signalé de même source.

Une fois les familles résidant au palais Aziza évacuées, l’édifice bénéficiera, selon le directeur de la Culture de la wilaya, Lhadj Meshoub, d’une opération de restauration visant l’élimination de toutes les modifications apportées par les habitants en son sein (notamment de nouvelles pièces, et des escaliers) et la restitution du cachet originel de ce monument historique, dont chaque recoin a été témoin de la vie fastueuse de la fille aimée du Dey Hussein.

Outre la transformation de la bâtisse, une fois restaurée, en un musée public, le responsable a fait part d’une décision d’exploitation de l’assiette y attenante pour en faire un jardin englobant toutes les commodités nécessaires susceptibles de relever son attractivité auprès des familles notamment.

Une tournée de l’APS sur les lieux a permis de faire le constat de l’extrême état de dégradation du palais Aziza, à commencer par son portail complètement détérioré, ne cachant plus rien de la bâtisse désormais transformée en un vieil immeuble collectif , avec de nombreuses pièces et des murs de séparation ajoutés dans la cour, au fil du temps et de l’accroissement du nombre des familles y habitant.

Quant aux toitures et murs extérieurs du palais, ils sont dans un état de délabrement tel qu’ils menacent ruine à tout moment.

Le palais Aziza remonte à l’époque de la présence Ottomane en Algérie, précisément à l’année 1797, quand le Dey Hussein avait construit deux palais à sa fille Aziza, suite à son mariage avec le Bey de Constantine, le 1er à la Casbah d’Alger et le second à Beni Tamou.

Tombée amoureuse du palais de Beni Tamou, la fille du Dey y passa une grande partie de sa vie, car elle appréciait particulièrement le climat doux de la région et ses beaux paysages offrant une vue imprenable sur les monts de Chréa.

La bâtisse avait été exploitée au début du colonialisme français, en tant que prison, avant sa transformation en caserne militaire, puis en résidence du parachutiste Lagarde jusqu’en 1962.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence sur Zighoud Youcef au Musée du Moudjahid : Le « sauveur» de la révolution

      Les événements du 20 août 1955 auraient «sauvé» la révolution, selon Mohamed Guechoud . Lors d’une rencontre, Mardi, au musée du Moudjahid, ce membre de l’ALN a rappelé qu’à cette période la révolution passait par une phase difficile, suite à la mort et l’arrestation d’un bon nombre de leaders du FLN, dont des membres du groupe des 22. «C’est ce qui a compromis la stratégie de lutte suivie jusque là. La France coloniale avait mobilisé toutes ses forces dans la région des Aurès, pensant que c’était le fief de la révolution», a-t-il expliqué. « Très vite, elle a mis la région sous- embargo, rendant difficile la communication entre les chefs de la révolution et l’acheminement du ravitaillement», a-t-il renchéri.

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le  1 er  Août  à 11h, un déjeuner en l’honneur des pèlerins pris en charge par la présidence la République, choisis parmi les familles les plus démunies issues de différents wilayas du pays.

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, sera au Caire, les 01 et 02 Août , pour participer aux travaux de la 3e session du Comité technique spécialisé sur la santé, la population et le contrôle de la drogue.

Ministères de l’Agriculture et des Ressources en eau
Les ministres de l’Agriculture et des Ressources en eau coprésideront, le 1er Août à 9h, à la wilaya de Mascara, une rencontre intersectorielle de la mise en œuvre du programme d’extension des superficies irriguées.

Ministère de l’Enseignement supérieur
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, présidera, le 1er Août   à 9h, à la salle de conférences du ministère, les travaux de la conférence nationale des universités.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1 er  Août  à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer». 

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

Office Riadh El Feth

L’Office Riadh El Feth organise jusqu’au 31 juillet au cercle Frantz-Fanon de 10h à 20h30, une exposition collective d’arts plastiques et photographies d’art intitulée «Vue sur mer.»

 

Algérie-Etats-Unis : 2e édition de l’université d’été de la Fondation AAF-CEST du 28 juillet au 3 août à Batna

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique organisera, du 28 juillet au 3 août, à l’Université Mustapha-Ben Boulaïd de Batna, la 2e édition de l’université d’été de la Fondation algéro-américaine pour la culture, l’éducation, la science et la technologie (AAF-CEST), et ce, avec le concours du ministère des Affaires étrangères et de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Alger.

    

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information lance son programme «l’été en musique» et organise du 1er au 5 août au Casif de Sidi-Fredj (Alger) :
-Cinéma en plein air dimanche et mardi.
-Spectacle varié au profit des enfants chaque mercredi.
Soirée artistique à 22h
Le 1er août : Cheb Houssem, Nadia Guerfi, Abdou Skikdi.
Le 2 août : Bilel Sghir, Mohamed Djefel, Nacir Naciro.

Salon des études à l’étranger
Le Salon des études à l’étranger organisé par Kaplan International se tiendra le 3 août de 9h à 19h à l’hôtel Holiday Inn de Chéraga, à Alger.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1er août à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

TNA
Le Théâtre national algérien abrite, jusqu’au 3 août, la 9e édition du Théâtre du Sud.

Université Oran 1
L’Université Oran 1 Ahmed-Ben Bella et la Chambre de commerce et d’industrie d’Oran, à travers sa commission tourisme, organiseront, du 15 au 17 décembre à Oran, un colloque international sur les technologies de l’information au service du tourisme innovant de la ville d’Oran.

 

Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem- Bessaieh accueillera, les 14, 15 et 16 août prochains, le «Dzaïr Show». Plusieurs invités seront de la partie, dont Djam, Wary Nichen, Kader Bueno, Réda Seddiki, Malaika Belliard et Oumar Diaw. L’événement sera animé DJ R-One.

APC de Sidi M’Hamed
La commune de Sidi M’hamed organise, du 3 au 8 août, la semaine culturelle de Timentit Adrar à partir de 16h au parc de la Liberté.

 

SNTF : Nouveaux horaires sur la ligne Alger-Constantine
De nouveaux horaires seront mis en place à partir du 1er août sur la liaison de grande ligne Alger- Constantine, a indiqué hier la Société nationale des transports ferroviaires  (SNTF) dans un communiqué.
Concernant la ligne Alger-Constantine, le départ de la gare d’Alger est prévu à 7h25, tandis que l’arrivée est programmée à 14h49 en gare de Constantine. Quant à la ligne  Constantine-Alger, le départ a lieu à 6h40 et l’arrivée à Alger est prévue à 13h25

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept