Abderrahmane Benkhalfa,  ancien ministre des Finances et ex-délégué général de l’Abef «Le e-paiement exige communication et persuasion» 
Search
Vendredi 25 Septembre 2020
Journal Electronique

Propos recueillis par A. Hamiche

Dans ce bref entretien, Abderrahmane Benkhalfa soutient que le paiement électronique exige communication et persuasion des banques, des commerçants et des consommateurs. Selon lui, il faut concevoir une communication large, massive et persuasive en mettant en avant la sécurité, le confort et la discrétion qu’apporte ce type de paiement à ses utilisateurs. 


  
Le gouvernement veut généraliser le e-paiement. Qu’en pensez-vous ? 
Le paiement électronique est un tout. C’est une question de technologie, de préparation des banques et des commerçants mais aussi de comportement de consommateurs. Les banques ont déjà fait le premier travail puisque le paiement à distance est possible. L’implication des banques dans la vulgarisation de ce mode de paiement constitue un moyen efficace pour son développement. Il faut absolument rassurer les consommateurs et les commerçants quant à sa sécurité. La conduite d’une action de communication pour les rassurer sur le secret bancaire est primordiale. Le paiement électronique exige une action forte de communication et de persuasion des banques, des commerçants et des consommateurs. Il faut concevoir une communication large et massive et persuasive en mettant en avant la sécurité, le confort, la discrétion qu’apporte ce type de paiement à ses utilisateurs. Nous sommes des milliers de consommateurs, d’où la nécessité d’une campagne d’une large sensibilisation autour de cet instrument. Nous n’avons pas bien avancé car les commerçants ne sont pas équipés en matériel nécessaire et pas suffisamment sensibilisés sur ce type de paiement. Les gens ont souvent peur que les opérations n’aboutissent pas, et là, il faut que les banques expliquent qu’il n’y a aucune aucun risque. Il faut aussi que les commerçants adhèrent au processus. C’est un aboutissement d’un ensemble de mesures à caractère technique et communicatif pour persuader les gens de recourir à ce mode de paiement. 
  
Faut-il le rendre obligatoire ? 
Dans le milieu économique, il faut parfois user de persuasion pour mieux convaincre. Toutefois, il faut mettre à la disposition des commerçants des terminaux de payement électronique. Le ministère du Commerce a rendu obligatoire le e-paiement à partir de janvier 2021 et les commerçants doivent suivre. Il faut aussi que les organisations patronales et les banques facilitent l’installation des appareils du e-paiement. Le consommateur doit être rassuré quant à l’aboutissement de son opération. Il faut s’assurer que l’argent est arrivé sur le compte du commerçant. En somme, c’est une action intensive à la fois d’équipements, de rapprochement des banques des clients et de persuasion des commerçants qu’il faut enclencher.

Quels sont les avantages du e-paiement ? 
Le e-paiement diminuera la circulation du cash, réconciliera les secteurs formel et informel, garantira la sécurité de l’épargne et apportera de la modernité à nos transactions. Nous sommes l’un des rares pays où tout se paie cash. Le paiement électronique permettra à la gestion de la trésorerie d’être automatisée et garantira la traçabilité des actes. Les gens ont toutefois peur. Il faut expliquer aux opérateurs que le secret bancaire couvre tous les comptes. La crainte par les commerçants du contrôle fiscal et l’abondance du cash dans le secteur informel empêchent le développement du paiement électronique en Algérie. Celui-ci a besoin d’une vraie alliance entre banques, commerçants et consommateurs pour pouvoir se développer. Il faut laisser les choses se faire et avancer progressivement.
 A. H.

  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Parlement
Le Parlement avec ses deux chambres ouvrira sa session ordinaire le 2 septembre. La séance d’ouverture du Conseil de la nation est prévue à 11h. 

 Exposition  virtuelle

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

Fédération algérienne de voile 
Le premier stage des sélections algériennes de voile se déroulera la mi-août à l’Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques d’Alger-Plage (Est).

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept