Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé : On déconfinera à moins de 50 contaminations par jour
Search
Vendredi 29 Mai 2020
Journal Electronique

 Distribution de 7 millions de bavettes

 Le nombre de décès est dans une limite acceptable

Le gouvernement a décidé de durcir les mesures de confinement durant les deux jours de l’Aïd en imposant notamment le port de la bavette dès le premier jour de l’Aïd.

«Nous ne cessons d’inviter la population à prendre conscience du danger de cette pandémie qui freine l’économie et pour laquelle il n’existe pas de solution immédiate», a souligné le ministre de la Santé qui intervenait, jeudi dernier, sur les ondes de la Chaîne III. Abderrahmane Benbouzid a rappelé que toutes les enquêtes épidémiologiques ont montré que l’augmentation du nombre de personnes contaminées est, souvent, liée à des regroupements familiaux. Le confinement de 48 heures devrait, selon lui, avoir un effet sur le nombre de cas enregistrés. Parlant du port du masque, il a fait savoir que la mesure sera appliquée vigoureusement et les contrevenants seront identifiés et sanctionnés par une amende. S’adressant à la population, il a invité celle-ci à se rendre compte qu’il y a véritablement un danger et «que porter un masque n’est pas une énorme contrainte, mais une solution». Interrogé sur sa disponibilité, il a annoncé la distribution de 7 millions de masques, prélevés des stocks de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) dans les wilayas de Blida et Alger en attendant la distribution de 5 autres millions la semaine prochaine. Pour l’intérieur du pays, le ministre dit compter sur les centres de formation et les chambres d’artisanat qui pourraient fabriquer pas moins de 10.000 unités par wilaya. «On peut atteindre un million de masques par jour», a-t-il souligné. «Les prix seront plafonnés, soit 90 DA pour les masques importés et 40 DA pour ceux confectionnés au niveau des centres de formation», a-t-il précisé. Sur la courbe des contaminations qui a frôlé, par moment, 200 cas par jour, Benbouzid s’est voulu rassurant. «Ces chiffres ne m’inquiètent pas puisqu’ils reflètent la réalité et s’expliquent par la multiplication des sites de prélèvement»,
a-t-il soutenu. Ce qui est important, en revanche, c’est le nombre de décès, «Il est dans une limite acceptable, et laisse supposer que le traitement adopté a atténué la gravité de la maladie», soutient il.
Pas de déconfinement précipité
Mais la situation n’autorise surtout pas les autorités à se lancer dans une opération de déconfinement précipitée. Et pour cause, «nous sommes sur un plateau, soit une situation stable, et ce, jusqu’à la fin du génie évolutif de la maladie qui peut être de deux mois, voire de six mois». Et à la question de savoir si au-delà du 31 mai prochain, on pourrait reconduire les dispositions décrétées depuis le mois de mars dernier, il estime qu’«il existe une seule référence, à savoir une tendance baissière et durable du nombre de contaminations. «On n’engagera le déconfinement graduel qu’en cas d’indices favorables tout en maintenant les mesures barrières puisqu’on n’est pas à l’abri d’une résurgence », a-t-il insisté. «Nous avons élaboré un plan de déconfinement mais que nous gardons pour nous, tant qu’il n’y a pas de mesures ou de décisions dans ce sens », a-t-il confié, précisant que «l’Algérie pourrait lancer le processus lorsque le nombre de contaminations passera sous la barre des 50 cas par jour». Dans le secteur de la santé, Benbouzid a été plus précis, affirmant qu’il a déjà pris la mesure d’une reprise progressive et graduelle des activités dans les hôpitaux, tout en maintenant les services et équipes dédiés à la Covid-19. Il a ensuite annoncé qu’une décision a été prise pour faire passer les examens aux étudiants en médecine. Ils seront partagés entre deux ou trois salles pour éviter la promiscuité. Pour lui, «on ne peut pas rester dans cette situation continuellement, et ce, en application des recommandations du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus». «Le temps où nous étions désorientés et désemparés est dépassé. Nous savons que la Covid-19 est parmi nous mais il faut que nous reprenions nos activités. Pas seulement dans la santé, mais je présume que partout ailleurs on pense faire de même tout en respectant les mesures de distanciation», a-t-il poursuivi. Benbouzid révèle l’existence d’un plan de protection sanitaire des Algériens qui seront éventuellement rapatriés des différents pays. «Nous allons procéder cette fois-ci autrement. Tous ceux qui arriveront de l’étranger vont devoir passer le test et seront suivis chez eux grâce à une fiche d’information», a-t-il fait savoir.
 Assia Boucetta

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Radio DGSN

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, émise sur les ondes de la radio Chaîne I, sera consacrée, le 27 mai à partir de 16h, aux préoccupations et questions des auditeurs dans le domaine de la sécurité routière.

 RND

Le Rassemblement national démocratique (RND) organise,  le 28 mai à 8h, au Centre international des conférences AbdelatifRahal à Alger, son congrès extraordinaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept