29e marche :Les étudiants réitèrent leurs revendications
Search
Jeudi 20 Février 2020
Journal Electronique

Alger a vibré, Mardi au rythme de la 29ème mobilisation des étudiants. Ces derniers étaient entourés d’une foule nombreuse de citoyens, des hommes et des femmes de tous les âges venues les soutenir.

Arborant l'emblème national, ils ont parcouru les principaux axes de la capitale menant vers la place de la Grande poste, après leur rassemblement à la symbolique Place des Martyrs. Déterminés, ils ont, par la suite, arpenté les principales rues et avenues de la capitale telles que Bab Azzoun, rue Ben M’Hidi, Grande poste, place Audin, Boulevard Amirouche. Ils ont réclamé à travers les banderoles déployées et les slogans scandés : « pas de dialogue avec la gang ! », « Etat civile et non militaire ! », « non aux élections sans le départ des anciennes figures du système » ou encore « Quelle honte, le gang conduit le dialogue ! ». Ils ont appelé au respect de la volonté du peuple à travers l’application des articles 7 et 8 de la Constitution. Celles-ci stipulent que le peuple est source de tout pouvoir. Les étudiants ont réaffirmé leur soutien aux revendications du Hirak . Ils revendiquent le changement radical, exigeant le départ de tous les symboles de l'ancien régime. Les manifestants brandissaient également des banderoles sur lesquelles on pouvait lire, « Une Algérie libre et démocratique ! », « Non à la Hogra ! », (Etat souverain ! », « Djazaïr horra démocratia » (Algérie libre et démocratique), « Silmia, silmia » (pacifique, pacifique), « le peuple veut une période de transition ! » et encore « le peuple veut l’indépendance ! ». En ce jour d’Achoura, la mobilisation est toujours intacte. Par cette nouvelle démonstration de forces, les étudiants n’ont pas attendu la rentrée universitaire pour entamer leur rentrée politique. Tout au long du parcours de cette marche, les manifestants ont fait preuve de détermination pour mener jusqu’au bout leur révolte. Devant le siège de l’instance nationale de dialogue et de la médiation sise rue Ben M’Hidi, la foule a clamé « pouvoirs assassin », « instance de la honte ! ». Ils ont fait part également de leur détermination à poursuivre cette marche hebdomadaire jusqu'à satisfaction de toutes les revendications du mouvement populaire. Par ailleurs, les manifestants ont exigé le jugement des corrompus et des personnes impliquées dans des affaires de dilapidation de deniers publics, réclamant la récupération de l'argent du peuple pour rétablir la confiance des Algériens en leur pays. Ils ont entonné en chœur l'hymne national et des chants patriotiques en exprimant leur attachement à l'unité nationale et leur rejet à toutes les manouvres susceptibles de porter atteinte à la cohésion du peuple algérien. «Tous ensemble jusqu’au départ de la bande mafieuse ! » ont –ils derechef scandé.

Amokrane H

////////////////

Constantine :Les étudiants davantage mobilisés

Les universitaires de Constantine sont revenus à la charge en ce 29ème mardi consécutif, qui coïncide avec la journée fériée de la fête de l'« Achoura ». La masse estudiantine a répondu présente aux appels relayés la veille sur les réseaux sociaux. Les rangs se sont épaissis dès lors que la reprise a été activée la semaine passée en divers campus (inscription, rattrapage…). Les mêmes revendications ont été exprimées par la foule nombreuse qui a sillonné les multiples artères principales du chef-lieu. « Pour un état civil et non militaire », ont clamé les manifestants , arborant les couleurs nationales. Ils ont aussi invité "les militaires" à restituer le pouvoir au peuple en activant les articles 7 et 8 de la constitution. « Souveraineté populaire, période de transition », s’égosillait –ils, rappelant leur hymne à savoir une « Algérie libre et démocratique ». Un projet qui se concrétise, selon leurs proclamations, à travers un départ de tout le système, résidu de l’ancien clan présidentiel : « El Issab Yarhlou ». La marche a bouclé son circuit traditionnel (Pyramide, place des martyrs, Belouizdad et Abane Ramdane) dans le calme. L’intention d’y revenir reste manifeste chez les protestataires : « Nous irons jusqu’au bout de nos revendications pour fonder une deuxième république . »

Nasser Hannachi

////

Tizi-Ouzou

Les étudiants réitèrent leurs revendications

Après les vacances estivales, les étudiants se sont de nouveau mobilisés pour clamer haut et fort leurs aspirations au changement. Malgré la fête de l'achoura, jour férié, ils étaient nombreux à répondre à la mobilisation de ce 29ême mardi de contestation. Partis du portail du campus de Hasnaoua, Ils ont tout au long du parcours les a menant à la Place de la bougie, devenu le point de chute de la contestation, réitéré les mêmes revendications exprimées par les manifestations du vendredi ; libération des détenus d'opinion, un Etat de droit et des libertés individuelles et collectives, rejet des élections présidentielles...

Rachid Hammoutène

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère du Travail

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Chawki Acheuk Youcef, préside, le 20 février  à 9h, à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale, les travaux de la journée d’information sous le thème «Un dialogue social inclusif pour une Algérie nouvelle».

Ministère de la Communication

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, procédera, le 20 février, à l’Ecole supérieure du journalisme et des sciences de l’information d’Alger, au lancement des travaux de la rencontre nationale sur la presse électronique algérienne.

 

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Nassira Benharrats, présidera, en présence de membres du gouvernement et d’acteurs de la société civile, le 20 février à Sidi Abdellah (Alger), une vaste campagne de reboisement.

 

Commune d’Alger-Centre La commune 

d’Alger-Centre célèbre, jeudi 20 février , à 16h, à la cinémathèque d’Alger, la Journée nationale de La Casbah.

  

HCA 

Le Haut-Commissariat à l’amazighité célébrera, les 21 et 22 février, à Ghardaïa, la Journée internationale de la langue maternelle.

MDN
La 1re Région militaire organise, jusqu’au 20 février, à l’Ecole nationale des techniques aéronautiques, le championnat national militaire de boxe.

 HCI

Le Haut-Conseil islamique organise, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed-El-Arabi-Ben-Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise, les 19 et 20 février, à 9h, à la Bibliothèque El Hamma (Alger), une rencontre nationale sur les écoles coraniques et leur rôle dans le développement de la langue arabe.

 

Opéra d’Alger

L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh accueillera,le   jeudi 20 février à 16h, une exposition de l’artiste-peintre Fatma-Zohra Bouaouni, intitulée 
«Inspirations», et à 19h30, un concert des traditions lyriques féminines de la Saoura, intitulé «Lemma de Béchar», animé par Hasna El-Bacharia et Souad Asla.

Chu Mustapha

Le centre hospitalo-universitaire Mustapha-Pacha et le laboratoire de microbiologie médical organisent, jeudi 20 février , à 8h30, au CHU Mustapha, la 1re Journée de microbiologie, sous le thème «Coronavirus, gestion et surveillance du risque infectieux».

Commune Raïs Hamidou

La commune de Raïs Hamidou (Alger) organise, le vendredi 21 février , à 9h, devant la maison de jeunes, une exposition de voitures et de motos.

 

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept