Protection du patrimoine culturel : Le satellite à la rescousse
Search
Mercredi 30 Septembre 2020
Journal Electronique

Dans la perspective d’une meilleure prise en charge du patrimoine archéologique national, la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, a présidé, lundi au palais de la culture Moufdi-Zakaria à Alger, en compagnie du directeur de l’Agence spatiale algérienne (Asal), Azzedine Oussedik, la cérémonie de signature de deux conventions de partenariat entre les deux institutions.

 

L’objectif des deux conventions est le renforcement de la collaboration entre l’Asal et les structures de la culture pour une exploitation optimale des systèmes satellitaires nationaux en vue de protéger et préserver le patrimoine culturel national. La première convention stipule la mise à disposition du ministère de la Culture d’outils scientifiques basés sur des images satellitaires et des systèmes d’informations géographiques permettant l’analyse et la prise de décisions appropriées pour la préservation des sites et monuments architecturaux. La seconde vise à mettre en œuvre des programmes de terrain via l’exploitation des systèmes d’informations géographiques et la télédétection dans le domaine de conservation de la biodiversité et du patrimoine culturel. A titre démonstratif, des études seront réalisées sur le site de l’Atakor, dans le parc culturel de l’Ahaggar, et la zone d’Ihrir, dans le parc culturel du Tassili N’Ajjer. «La diversité de notre patrimoine culturel nous oblige à élaborer une stratégie prospective par une nouvelle approche pour la prise en charge de cette richesse afin de la transmettre aux générations futures dans le meilleur état de conservation», estime la ministre, soulignant l’importance de la mise en valeur de ce patrimoine sur le plan économique. Pour atteindre ces objectifs, le ministère de la Culture a adopté une approche innovante basée sur l’ouverture, la communication et la collaboration entre les divers secteurs. «La collaboration avec l’Asal, précise la ministre, nous permettra, par le biais des moyens technologiques de l’Agence, l’enrichissement du projet de la carte archéologique nationale par le moyen d’exploration aérienne des régions archéologiques de l’Algérie et la réalisation d’une plateforme numérique qui appuie la prise de décisions pour la protection du patrimoine culturel ainsi que la réalisation de projets socioéconomiques qui garantissent un équilibre entre la protection du patrimoine et le développement durable», explique-t-elle.
Il est aussi question de réaliser un Atlas archéologique algérien avant la fin de l’année, annonce Bendouda. «Cette collaboration permettra également le développement de la recherche archéologique, déclare Bendouda, ainsi que la formation dans les domaines d’organisation des données géographiques et le traitement des images satellitaires. Cette convention sera suivie par d’autres notamment avec l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés (OGEBC), le Centre national de recherche en archéologie (CNRA), le Centre national de recherche préhistorique anthropologique et historique (CNRAPH). Malika Bendouda a déclaré que des commissions mixtes seront mises en place dès la signature de ces conventions pour la mise en œuvre et le suivi des conventions ainsi que l’élaboration des échéanciers de réalisation de leurs objectifs.
 Hakim Metref

  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Parlement
Le Parlement avec ses deux chambres ouvrira sa session ordinaire le 2 septembre. La séance d’ouverture du Conseil de la nation est prévue à 11h. 

 Exposition  virtuelle

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

Fédération algérienne de voile 
Le premier stage des sélections algériennes de voile se déroulera la mi-août à l’Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques d’Alger-Plage (Est).

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept