bannière vote
Report du procès des affaires de corruption dans les usines de montage automobile
Search
Lundi 09 Décembre 2019
Journal Electronique

Le procès d'anciens responsables et d'hommes d'affaires accusés dans des affaires de corruption relative au montage de véhicules, a été renvoyé par le juge du tribunal de Sidi M’hamed pour la journée du mercredi prochain pour des raisons non appropriées à l’organisation.

En effet, la salle dans laquelle devait se dérouler l’audience s’est avérée trop exigüe pour accueillir le grand nombre d’avocats, de journalistes et de citoyens. Une anarchie indescriptible suivie de bousculades a émaillé une attente de plus deux heures devant la salle fermée et surveillée par un important dispositif policier. Au niveau du hall du tribunal, des citoyens, des familles des accusés, des journalistes et avocats s’agglutinent attendant désespérément l’ouverture de la salle d’audience. Alors que les deux télévisions accroché au mur du hall, connectées directement à la salle d’audience montraient l’entrée des accusés, les avocats étaient toujours interdits d’accès à la salle d’audience. Leur colère finit par porter ses fruits puisqu’ils sont autorisés à y entrer sous l’intervention musclée des agents de police qui tentaient de stopper des journalistes impatients d’accéder à la salle. Ces derniers protestent en scandant à haute voix « presse libre et démocratique ». Cependant, les services de sécurité demandent du renfort pour pouvoir stopper la masse de personnes qui tentaient d’accéder à la salle par la force.

A 11h30mn, un avocat de la défense sort de la salle annonçant que le procès a été reporté pour la journée du 04 du mois en cours. Il explique aux journalistes, que suite à la demande des avocats de la défense, qui avaient enregistré un manque flagrant d’organisation, le juge a pris cette décision. A ce moment là, les policiers invitent les journalistes à rejoindre la salle. Ces derniers, refusent en déplorant la mauvaise organisation et le manque d’intérêt accordé aux medias nationaux. « La situation était très difficile pour nous avocats et pour les journalistes venus suivre le déroulement de ce procès tant attendu par les algériens», regrette Me Mohamed Bettam, un des avocats de la défense qui s’est interrogé sur l’organisation d’un tel procès qui englobe quatre affaires dans une salle trop exiguë. «Cette défaillance était prévisible. C’est pour la première fois que la justice algérienne organise un tel procès dans lequel des Premiers ministres, des ministres et des hommes d’affaires sont impliqués. C’est un procès historique pour lequel on peut s’attendre, en matière d’organisation, à des choses positives ou négatives », souligne l’avocat. Ce dernier, explique que l’audience a débuté avec le premier dossier en appelant l’ex Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et c’est a partir de là qu’une mésentente a éclaté entre le représentant du parquet et les avocats de la défense. «  Alors qu’on ne s’est pas encore constitué, alors que le président de l’audience ne s’est pas encore assuré de la présence des accusés, représentant du parquet anticipe sa demande pour jumeler les quatre dossiers à la fois. Ce n’est pas possible et c’est a partir de là qu’une dispute a éclaté. Nous nous sommes opposés a cette demande », explique encore Me Bettam, précisant que c’est Me Sellini qui a pris la parole pour demander au nom des avocats, le report de l’audience vu les mauvaises conditions de la préparation. Pour Me Bettam, ce genre de procès peut être reporté deux à trois fois pour plusieurs raisons telle que l’absence d’un accusé par exemple. « Notre but est d’assurer un procès équitable ce qui nécessite la bonne préparation», observe l’avocat pour qui des signe de lassitude transparaissaient sur les visages d’Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal et Abdelghani Zaalane. Et pour cause, « des hauts responsables d’Etat qui vivaient dans un monde prospère, se retrouvent du jour au lendemain dans une cellule de prison. Ce n’est pas facile du tout », juge-t-il, notant que l’Algérie nouvelle ne peut être construite sans une justice indépendante.

M. Benkeddada       

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère des Moudjahidine
Le ministère des Moudjahidine organisera, le  11 décembre , à 9h30, au Centre d’études et de recherche sur le mouvement national et la révolution du 1er Novembre 1954 (El Biar, Alger), une conférence sur les manifestations du 11 décembre 1960.

Ministère de l’Habitat
Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud, et le wali d’Alger, Abelkhalek Sayouda, présideront  le  10 décembre, à 10h, à la salle des conférences de la wilaya d’Alger, la cérémonie de remise des actes de propriété des différentes formules de logements à leurs bénéficiaires.

CAAR
La Compagnie algérienne d’assurances et de réassurance organisera, le 15 décembre, au CIC d’Alger, à partir de 9h, une journée portes ouvertes sous le thème «la CAAR à l’écoute de ses partenaires».

Wilaya d’Alger
Le wali d’Alger présidera le 10 décembre , à 8h30, la cérémonie de remise des décisions d’insertion aux agents des entreprises publiques de la wilaya.

Ministère des Moudjahidine

Le ministère des Moudjahidine organisera, le 11 décembre à 9h30 au Centre d’études et de recherche sur le Mouvement national et la Révolution
du 1er Novembre 1954 (Alger), une conférence à l’occasion des manifestations du 11 Décembre 1960.

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le 10 décembre, à 13h30, au Centre national de formation des employés spécialisés de Birkhadem (Alger), les travaux de la journée d’information entrant le cadre de la célébration de la Journée mondiale des droits de l’homme ainsi que la cérémonie de clôture de la campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

 

 

 

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Forum d’El Moudjahid
Le forum d’El Moudjahid organisera, conjointement avec l’association Machâal Echahid, le  10 décembre à  10h, une conférence sur les violations des droits de l’homme lors des manifestations du 11 décembre 1960.

 

Agenda culturel

Café littéraire de l’Opéra d’Alger

La chanson bédouine en débat

Le café littéraire de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organisera, le 21 décembre à 16h, une rencontre-débat autour de la chanson bédouine «Aiyai, le chant de l’ouvert», animée par le professeur Hafid Hamdi Cherif.

Galerie d’art Aïcha-Haddad
Mourad Foughali expose ses toiles

Au grand bonheur des passionnés des arts plastiques, l’artiste peintre Mourad Foughali expose à la galerie d’art Aïcha-Haddad, à Alger, une série de toiles sous le thème «Rayonnement des sens». Organisée par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger, l’exposition se poursuivra jusqu’au 20 décembre.

Musée des beaux arts

A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale académie des beaux arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger, une exposition, intitulée «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnole Goya, se tiendra jusqu’au 15 décembre prochain au Musée des beaux arts d’Alger.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept