bannière vote
Service public: Dahmoune insiste sur l’appui aux start-up
Search
Mardi 10 Décembre 2019
Journal Electronique

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a organisé, hier, au Centre international des conférences à Alger, une conférence international intitulée «Appui aux start-up dans les domaines de service public local».

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune, a salué la tenue de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures prises par le gouvernement en faveur des start-up. Il a évoqué, entre autres, la création de trois zones technologiques et d’un fonds de financement et de solution aux initiatives des start-up, l’assouplissement de l’environnement fiscal, l’amélioration du climat des affaires par l’allégement des procédures administratives liées a la création et au développement de ces entreprises et la facilitation de leur accès au foncier.

Dahmoune a estimé que ces entités représentent un acteur incontournable dans l’objectif d’offrir un service public de proximité innovant à travers des solutions intelligentes, et ce, par le développement des relations contractuelles entre les acteurs du service public et ces start-up. «Cette conférence constitue un espace de concentration des solutions technologiques et une occasion pour améliorer et simplifier davantage le service public de proximité sous l’impulsion des start-up», a-t-il souligné. Elle vise aussi à initier un espace d’échange entre les start-up et l’ensemble des intervenants administratifs et économiques pour s’enquérir de leurs propositions, projets et offres ainsi que les différentes contraintes liées à leur environnement afin d’essayer de formuler des propositions visant à la prise en charge de leurs préoccupations. Dans ce sillage, Dahmoune a insisté sur la mise en œuvre d’une cartographie nationale des start-up, notamment celles activant dans le service public, leurs adresses et leur géolocalisation. Il a mis en avant le développement d’une plateforme numérique des start-up mise en ligne pour permettre aux jeunes entreprises de se développer dans une logique de croissance économique. «Nous voulons des espaces d’innovation et d’intelligence collective où se rencontrent les idées novatrices de nos jeunes avec les compétences et l’expérience de nos personnels», a soutenu le ministre. Et d’ajouter : «Nous avons déjà traité toutes les questions en relation avec les start-up sans pour autant arriver à traduire sur le terrain nos approches. Il est attendu de cette rencontre la rigueur et la persévérance dans la présentation des solutions.» «La balle est dans vote camp pour confirmer vos aptitudes à transformer cette volonté politique en projets efficaces et concrets», a déclaré Dahmoune. A cette occasion, il a relevé que la diaspora peut contribuer à l’émergence de start-up et donner des solutions innovantes en matière de gestion publique et de développement économique et social.

Prennent part à cette conférence, plus de 1.000 participants dont des start-up et des représentants de plusieurs instances, centres de recherche et secteurs concernés, en sus d’experts nationaux et étrangers.

                                                           Cellule de veille

Cette rencontre se veut un espace de concertation autour des solutions intelligentes et une occasion pour améliorer et simplifier davantage le service public de proximité à travers la promotion des start-up dans tous les domaines. Elle tend également à créer une plateforme d’échange entre les start-up et l’ensemble des intervenants administratifs et économiques pour mettre à profit les propositions, les projets et les offres et parvenir à des mesures permettant de prendre en charge les préoccupations soulevées. Aussi, 5 ateliers thématiques ont été organisés sur notamment la gestion des services publics de proximité, la géolocalisation ainsi que la numérisation des prestations de service public.

La conférence a été sanctionnée par une série de recommandations portant sur quatre axes majeurs, à savoir la coordination entre tous les intervenants, la mise en place de mécanismes fiables en matière de financement, la formation et enfin la coopération internationale. Il a été recommandé la mise en place d’une cellule au niveau des wilayas afin de faciliter la création et l’émergence des start-up. Comme il a été mis l’accent sur la nécessité de conclure des partenariats avec des opérateurs étrangers pour acquérir le savoir-faire

Amokrane H.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère des Moudjahidine
Le ministère des Moudjahidine organisera, le  11 décembre , à 9h30, au Centre d’études et de recherche sur le mouvement national et la révolution du 1er Novembre 1954 (El Biar, Alger), une conférence sur les manifestations du 11 décembre 1960.

Ministère de l’Habitat
Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud, et le wali d’Alger, Abelkhalek Sayouda, présideront  le  10 décembre, à 10h, à la salle des conférences de la wilaya d’Alger, la cérémonie de remise des actes de propriété des différentes formules de logements à leurs bénéficiaires.

CAAR
La Compagnie algérienne d’assurances et de réassurance organisera, le 15 décembre, au CIC d’Alger, à partir de 9h, une journée portes ouvertes sous le thème «la CAAR à l’écoute de ses partenaires».

Wilaya d’Alger
Le wali d’Alger présidera le 10 décembre , à 8h30, la cérémonie de remise des décisions d’insertion aux agents des entreprises publiques de la wilaya.

Ministère des Moudjahidine

Le ministère des Moudjahidine organisera, le 11 décembre à 9h30 au Centre d’études et de recherche sur le Mouvement national et la Révolution
du 1er Novembre 1954 (Alger), une conférence à l’occasion des manifestations du 11 Décembre 1960.

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le 10 décembre, à 13h30, au Centre national de formation des employés spécialisés de Birkhadem (Alger), les travaux de la journée d’information entrant le cadre de la célébration de la Journée mondiale des droits de l’homme ainsi que la cérémonie de clôture de la campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

 

 

 

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Forum d’El Moudjahid
Le forum d’El Moudjahid organisera, conjointement avec l’association Machâal Echahid, le  10 décembre à  10h, une conférence sur les violations des droits de l’homme lors des manifestations du 11 décembre 1960.

 

Agenda culturel

Café littéraire de l’Opéra d’Alger

La chanson bédouine en débat

Le café littéraire de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organisera, le 21 décembre à 16h, une rencontre-débat autour de la chanson bédouine «Aiyai, le chant de l’ouvert», animée par le professeur Hafid Hamdi Cherif.

Galerie d’art Aïcha-Haddad
Mourad Foughali expose ses toiles

Au grand bonheur des passionnés des arts plastiques, l’artiste peintre Mourad Foughali expose à la galerie d’art Aïcha-Haddad, à Alger, une série de toiles sous le thème «Rayonnement des sens». Organisée par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger, l’exposition se poursuivra jusqu’au 20 décembre.

Musée des beaux arts

A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale académie des beaux arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger, une exposition, intitulée «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnole Goya, se tiendra jusqu’au 15 décembre prochain au Musée des beaux arts d’Alger.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept