Imprimer

La Turquie utilisera ses missiles antiaériens russes en dépit des menaces de sanctions américaines, a déclaré samedi un responsable gouvernemental turc, deux jours après une rencontre entre les présidents Recep Tayyip Erdogan et Donald Trump à la Maison Blanche.

"Nous ferons ce que nous avons à faire et (le système de missile) deviendra utilisable. La manière dont il sera utilisé fera l'objet d'une décision ultérieure", a déclaré Ismail Demir, en charge des achats d'armement au ministère de la Défense turc, à la chaîne CNN Turquie.

"Nous devons respecter l'accord que nous avons signé et c'est dans l'intérêt de notre pays", a-t-il ajouté.