Après la Lune, le premier pas sur Mars dans les années 2030... ou 2060?
Search
Mardi 20 Août 2019
Journal Electronique

Le 11 décembre 2017, le président des Etats-Unis Donald Trump signait une directive ordonnant à la Nasa de préparer le retour d'astronautes sur la Lune, "suivi par des missions humaines vers Mars et d'autres destinations".

La date fixée diligemment par la Nasa est 2024 pour la Lune et 2033 pour Mars, mais parmi les experts et industriels du secteur spatial américain, la date de 2033 semble hautement improbable, à moins d'un effort national herculéen, de l'ampleur du programme Apollo dans les années 1960.

Voici ce qu'a dit cette semaine le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, lors de la septième conférence "Des humains sur Mars" à Washington: "La Lune est notre banc d'essai pour notre future mission vers Mars. C'est pour cela que nous allons sur la Lune".

Deux jours plus tard, lors d'une session au même endroit consacrée aux opérations de surface sur Mars, le responsable du laboratoire développant les futures habitations spatiales au mythique centre Johnson de Houston expliquait que le problème n'était pas technologique.

"Beaucoup de gens veulent que nous ayons un moment Apollo, qu'un président se lève comme Kennedy et emmène tout le pays derrière lui", a dit Robert Howard. "Avec cette impulsion, nous pourrions y aller en 2027. Mais je n'y crois pas. Avec notre approche actuelle, on aura de la chance si on y arrive avant 2037". "Et si j'étais vraiment pessimiste (...) je dirais les années 2060", a-t-il lâché.

                                                        Des humains isolés

Tout reste à concevoir, construire, tester et retester des fusées aux véhicules en passant par la méthode pour faire pousser des salades. Le voyage aller prendra six mois au bas mot, contre trois jours pour la Lune. La mission entière pourrait durer deux ans, car Mars ne se rapproche de la Terre que tous les 26 mois: il faut se caler sur ces fenêtres.

Il faudra concevoir des protections pour les astronautes contre les radiations solaires et cosmiques pendant une aussi longue période, a expliqué Julie Robinson, scientifique en chef pour la Station spatiale internationale (ISS).

"Un second problème concerne le système d'alimentation", a-t-elle dit: les concepts proposés jusqu'à présent "ne sont pas assez petits pour aller sur Mars".Sans compter l'éventualité d'une urgence médicale: les astronautes devront apprendre à gérer eux-mêmes tout accident, car les secours seront trop loin.

"Un gros sujet concerne les combinaisons spatiales", a ajouté Jennifer Heldmann, du centre de recherche Ames de la Nasa. Elle rappelle que les astronautes d'Apollo s'étaient beaucoup plaints des gants, trop gonflés et qui rendaient épuisante toute manipulation. A Houston, la Nasa développe une nouvelle combinaison, la première depuis 40 ans, baptisée xEMU, mais elle ne sera testée dans l'ISS que dans quelques années.

Et Mars n'est pas la Lune. La poussière sera un grand problème. Les astronautes d'Apollo revenaient couverts de poussière lunaire dans leur module. La bloquer sera crucial pour ceux qui passeront des mois ou un an sur la planète rouge.

Les techniques d'exploitation des ressources du sol martien pour extraire l'eau, l'oxygène et les carburants nécessaires aux humains n'existent pas encore - ce devrait être testé sur la Lune d'ici la fin de cette décennie. Il y a enfin la question la plus fondamentale: comment quelques humains supporteront-ils psychologiquement d'être confinés et isolés pendant deux ans? Il ne sera pas possible de communiquer en temps réel avec "mission control" à Houston: les communications radio mettront entre 4 et 24 minutes entre les deux planètes, aller simple. La Nasa prévoit des exercices de communications retardées dans les prochaines années dans l'ISS.

L'intelligence artificielle devra aussi être développée pour aider et guider les astronautes, sans intervention terrestre.Une chercheuse a étudié en détails la faisabilité d'un "amarsissage" en 2033, dans un rapport pour la Nasa en février. Elle a déclaré l'objectif "infaisable".

"Ce n'est pas qu'une question de budget", a dit cette semaine l'experte, Bhavya Lal, du Science & Technology Policy Institute. "C'est une question de capacité d'organisation: combien de choses la Nasa peut-elle faire en même temps?" La date plus réaliste, selon elle, est 2039.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence sur Zighoud Youcef au Musée du Moudjahid : Le « sauveur» de la révolution

      Les événements du 20 août 1955 auraient «sauvé» la révolution, selon Mohamed Guechoud . Lors d’une rencontre, Mardi, au musée du Moudjahid, ce membre de l’ALN a rappelé qu’à cette période la révolution passait par une phase difficile, suite à la mort et l’arrestation d’un bon nombre de leaders du FLN, dont des membres du groupe des 22. «C’est ce qui a compromis la stratégie de lutte suivie jusque là. La France coloniale avait mobilisé toutes ses forces dans la région des Aurès, pensant que c’était le fief de la révolution», a-t-il expliqué. « Très vite, elle a mis la région sous- embargo, rendant difficile la communication entre les chefs de la révolution et l’acheminement du ravitaillement», a-t-il renchéri.

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le  1 er  Août  à 11h, un déjeuner en l’honneur des pèlerins pris en charge par la présidence la République, choisis parmi les familles les plus démunies issues de différents wilayas du pays.

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, sera au Caire, les 01 et 02 Août , pour participer aux travaux de la 3e session du Comité technique spécialisé sur la santé, la population et le contrôle de la drogue.

Ministères de l’Agriculture et des Ressources en eau
Les ministres de l’Agriculture et des Ressources en eau coprésideront, le 1er Août à 9h, à la wilaya de Mascara, une rencontre intersectorielle de la mise en œuvre du programme d’extension des superficies irriguées.

Ministère de l’Enseignement supérieur
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, présidera, le 1er Août   à 9h, à la salle de conférences du ministère, les travaux de la conférence nationale des universités.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1 er  Août  à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer». 

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

Office Riadh El Feth

L’Office Riadh El Feth organise jusqu’au 31 juillet au cercle Frantz-Fanon de 10h à 20h30, une exposition collective d’arts plastiques et photographies d’art intitulée «Vue sur mer.»

 

Algérie-Etats-Unis : 2e édition de l’université d’été de la Fondation AAF-CEST du 28 juillet au 3 août à Batna

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique organisera, du 28 juillet au 3 août, à l’Université Mustapha-Ben Boulaïd de Batna, la 2e édition de l’université d’été de la Fondation algéro-américaine pour la culture, l’éducation, la science et la technologie (AAF-CEST), et ce, avec le concours du ministère des Affaires étrangères et de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Alger.

    

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information lance son programme «l’été en musique» et organise du 1er au 5 août au Casif de Sidi-Fredj (Alger) :
-Cinéma en plein air dimanche et mardi.
-Spectacle varié au profit des enfants chaque mercredi.
Soirée artistique à 22h
Le 1er août : Cheb Houssem, Nadia Guerfi, Abdou Skikdi.
Le 2 août : Bilel Sghir, Mohamed Djefel, Nacir Naciro.

Salon des études à l’étranger
Le Salon des études à l’étranger organisé par Kaplan International se tiendra le 3 août de 9h à 19h à l’hôtel Holiday Inn de Chéraga, à Alger.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 1er août à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 384e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

TNA
Le Théâtre national algérien abrite, jusqu’au 3 août, la 9e édition du Théâtre du Sud.

Université Oran 1
L’Université Oran 1 Ahmed-Ben Bella et la Chambre de commerce et d’industrie d’Oran, à travers sa commission tourisme, organiseront, du 15 au 17 décembre à Oran, un colloque international sur les technologies de l’information au service du tourisme innovant de la ville d’Oran.

 

Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem- Bessaieh accueillera, les 14, 15 et 16 août prochains, le «Dzaïr Show». Plusieurs invités seront de la partie, dont Djam, Wary Nichen, Kader Bueno, Réda Seddiki, Malaika Belliard et Oumar Diaw. L’événement sera animé DJ R-One.

APC de Sidi M’Hamed
La commune de Sidi M’hamed organise, du 3 au 8 août, la semaine culturelle de Timentit Adrar à partir de 16h au parc de la Liberté.

 

SNTF : Nouveaux horaires sur la ligne Alger-Constantine
De nouveaux horaires seront mis en place à partir du 1er août sur la liaison de grande ligne Alger- Constantine, a indiqué hier la Société nationale des transports ferroviaires  (SNTF) dans un communiqué.
Concernant la ligne Alger-Constantine, le départ de la gare d’Alger est prévu à 7h25, tandis que l’arrivée est programmée à 14h49 en gare de Constantine. Quant à la ligne  Constantine-Alger, le départ a lieu à 6h40 et l’arrivée à Alger est prévue à 13h25

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept