Tests sérologiques  : Appel à plafonner les tarifs 
Search
Mercredi 30 Septembre 2020
Journal Electronique

Les tarifs des tests sérologiques de la Covid-19 appliqués par les laboratoires privés doivent être plafonnés «afin de les rendre accessibles à tous les citoyens», a estimé le professeur en immunologie Kamel Djenouhat, chef de service du laboratoire central de l’Etablissement public hospitalier (EPH) de Rouiba. Les tarifs des tests sérologiques de détection du virus appliqués par les laboratoires du secteur privé «variant entre 1.500 et 4.000 DA sont très élevés par rapport au revenu moyen du simple citoyen, et au regard des prix oscillant entre 600 et 900 DA des réactifs utilisés et qui sont produits localement», a expliqué le Pr Djenouhat à l’APS.

Qualifiant d’«exorbitants les tarifs appliqués par des propriétaires de laboratoires, mus par le gain rapide en cette situation particulière», il a déploré l’absence, au niveau du ministère de la Santé, d’un service en charge du fonctionnement et de l’organisation des laboratoires d’analyses médicaux privés au lieu de la direction de la Pharmacie et des équipements médicaux. Cette dernière est essentiellement chargée de la gestion et de la régulation des médicaments et non pas des réactifs et tests destinés aux laboratoires. Pour le Pr Djenouhat, l’absence d’un service au niveau de la tutelle qui supervise l’organisation et la gestion des produits de laboratoires induit un fonctionnement «anarchique» dans ce domaine. Par ailleurs, il a appelé le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à revoir la formation de biologie en vue d’introduire la spécialité biologie clinique qu’il a jugée «très importante pour la santé publique». Affirmant que les tests sérologiques sont des analyses d’orientation uniquement, dont les tarifs devraient être fixés par la tutelle, le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, le Dr Bekkat Berkani, a appelé à autoriser les laboratoires privés à effectuer les tests PCR, actuellement réalisés uniquement par l’Institut Pasteur et le laboratoire des universités et des CHU. Une telle démarche permettra, une fois les tarifs plafonnés, de mettre fin à la spéculation et de réduire la pression de la demande sur l’Institut Pasteur et les laboratoires des universités et des CHU. De son côté, le président de l’Association nationale des laboratoires d’analyses médicales (Alma), le Dr Abdelhalim Chachou, a indiqué que les analyses destinées à déceler les anticorps du coronavirus «ne sont pas effectuées uniquement par les laboratoires biologiques mais même par des pharmaciens et des médecins généralistes». Il a lancé un appel au ministère de la Santé en vue de «recommandations strictes» pour définir qui est habilité à cette mission. S’agissant des tarifs d’analyses, il a estimé que leur régulation est difficile en l’absence d’une nomenclature, rappelant que celle en vigueur remonte à 1987 et n’a pas été actualisée depuis, d’où l’anarchie enregistrée dans les prix, notamment dans les grandes villes. Par ailleurs, l’ancien président de l’Alma, le Dr Ould Rouis, a expliqué que les tests sérologiques rapides «doivent être effectués 15 à 20 jours après la contamination», car, a-t-il assuré, avant cette période, «le test est sans intérêt et faussement rassurant». Pour ce qui est des tarifs appliqués des tests rapides, il a estimé qu’ils «doivent être à la portée des citoyens» à la lumière de la concurrence du marché, qui s’autorégule systématiquement. Dans ce cadre, la Société algérienne de microbiologie clinique et la Société algérienne d’infectiologie ont mis en avant l’impératif de recommandations de dépistage à l’adresse des laboratoires d’analyses médicales privés pour pallier l’anarchie caractérisant l’activité de certains. Par ailleurs, la directrice générale de la Pharmacie et des équipements médicaux au ministère de la Santé, le Pr Wahiba Hadjoudj, a fait état de l’élaboration en cours d’une réglementation pour les laboratoires d’analyses médicales et de la préparation d’une nomenclature des prix en coopération avec la Cnas afin que le citoyen soit remboursé aux prix réels.

  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Parlement
Le Parlement avec ses deux chambres ouvrira sa session ordinaire le 2 septembre. La séance d’ouverture du Conseil de la nation est prévue à 11h. 

 Exposition  virtuelle

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

Fédération algérienne de voile 
Le premier stage des sélections algériennes de voile se déroulera la mi-août à l’Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques d’Alger-Plage (Est).

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept