Crise au Mali: La Minusma appuie fermement les propositions de la Cédéao
Search
Vendredi 25 Septembre 2020
Journal Electronique

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef de la Mission intégrée multidimensionnelle pour la stabilisation au Mali (Minusma), Saleh Annadif, a soutenu samedi dernier que la Minusma «appuie fermement» les propositions de la Cédéao pour une sortie rapide de crise au Mali.

 

«Nous appuyons fermement les propositions de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) pour une sorte de la crise rapidement dans ce pays», a affirmé Annadif, qualifiant les propositions de l’organisation ouest-africaine de «réalistes». «Le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) est libéré, maintenant il suffit de raccourcir les délais de la transition», a-t-il ajouté. Le responsable onusien a indiqué que les membres du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), créé par les militaires mutins après le changement inconstitutionnel de gouvernement au Mali, ayant abouti à la démission forcée d’IBK, «doivent réduire la durée de la transition et la confier à un civil».
«Je crois qu’ils (les militaires maliens) vont agir dans ce sens avec l’espoir que des élections transparentes puissent se tenir et que les Maliens choisiront librement leur Président». Il a également abordé l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali issu du processus d’Alger, soulignant que «cet accord reste le cadre idoine pour le règlement de la crise au Mali». Réunis vendredi dernier en sommet extraordinaire, les pays d’Afrique de l’Ouest ont réclamé aux militaires mutins le lancement immédiat d’une «transition civile» et des élections d’ici 12 mois, en échange d’une levée progressive des sanctions. La Cédéao «demande» aux responsables du CNSP «d’engager une transition civile immédiatement» et la «mise en place rapide d’un gouvernement pour faire face aux différents défis du Mali. Samedi dernier, le CNSP a annoncé reporter la première réunion de concertation prévue avec les organisations politiques et civiles sur un futur transfert des pouvoirs, rapporte la presse locale. Le CNSP, créé par les militaires mutins après le changement inconstitutionnel de gouvernement au Mali, ayant abouti à la démission forcée du président Ibrahim Boubacar Keïta, avait invité les partis politiques, les groupes signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, les organisations de la société civile à des «échanges sur l’organisation de la transition» samedi dernier à Bamako. Le Comité a annoncé samedi dernier, dans un communiqué, le report de cette rencontre «à une date ultérieure» en invoquant des «raisons d’ordre organisationnel». Lundi dernier, le porte-parole des militaires mutins, Ismaël Wagué a indiqué que «toute décision relative à la taille de la transition, au président de transition et à la formation du gouvernement se fera entre Maliens (...) conformément à notre première déclaration». «Je tiens à rassurer les uns et les autres qu’aucune décision ne sera prise par rapport à la transition sans cette consultation massive», a-t-il promis.

  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Parlement
Le Parlement avec ses deux chambres ouvrira sa session ordinaire le 2 septembre. La séance d’ouverture du Conseil de la nation est prévue à 11h. 

 Exposition  virtuelle

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

Fédération algérienne de voile 
Le premier stage des sélections algériennes de voile se déroulera la mi-août à l’Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques d’Alger-Plage (Est).

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept