Yémen : Un plan de paix réactivé dans le Sud>
Search
Vendredi 14 Août 2020
Journal Electronique

Les séparatistes du sud du Yémen ont annoncé ce mercredi  renoncer à leur autonomie et se sont dit prêts à mettre en œuvre l’accord de Riyad, qui prévoit un partage du pouvoir avec le gouvernement.

Le Conseil de transition du sud (STC) «annonce qu’il renonce à sa déclaration d’autonomie», afin de permettre l’application de l’accord de Riyad, a écrit sur Twitter le porte-parole de cette instance, Nizar Haitham, évoquant le rôle joué par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis pour parvenir à cette décision. L’Arabie saoudite a confirmé avoir proposé un plan pour «accélérer» la mise en œuvre de l’accord de Riyad de 2019, a rapporté l’agence de presse officielle saoudienne SPA. Le plan prévoit que le Premier ministre yéménite forme un nouveau gouvernement d’ici 30 jours, ainsi que la nomination d’un nouveau gouverneur à Aden, la capitale provisoire du pays, où sont basés les séparatistes. «Une fois (le plan) mis en œuvre, le gouvernement devrait commencer son travail à Aden et superviser l’achèvement de la mise en œuvre de l’accord de Riyad», a indiqué l’agence SPA, citant une source officielle.
Le gouvernement yéménite a salué cette annonce par la voix de son porte-parole, Rajeh Badi, qui a exprimé l’espoir d’un «début sérieux et véritable» pour la mise en œuvre de l’accord de Riyad. Le président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui vit en exil dans la capitale saoudienne, a annoncé la nomination d’un nouveau commandant de police et d’un nouveau gouverneur à Aden. Le conflit principal au Yémen oppose le gouvernement, reconnu par la communauté internationale et soutenu par une coalition menée par l’Arabie saoudite, aux rebelles houthis, appuyés par l’Iran. Mais un autre conflit a éclaté entre le gouvernement et les séparatistes du STC, en principe alliés contre les Houthis, représentant une guerre dans la guerre au Yémen. L’accord dit «de Riyad» a été signé en novembre 2019 et prévoit un partage du pouvoir dans le Sud entre le gouvernement et les séparatistes. Mais ses dispositions n’ont quasiment pas été mises en place et sont vite devenues caduques.
S’il tient, cet accord doit permettre à la coalition menée par Riyad de se concentrer sur la guerre contre les Houthis. Le conflit entre le gouvernement et les séparatistes a rendu encore plus complexe une guerre qui, en cinq ans, a fait des dizaines de milliers de morts et provoqué, selon l’ONU, la pire crise humanitaire en cours dans le monde. «La crise humanitaire au Yémen n’a jamais été aussi pire», a averti mardi dernier le Coordonnateur des secours d’urgence des Nations Unies, Mark Lowcock aux membres du Conseil, avertissant que le conflit s’intensifiait de nouveau et que les agences humanitaires sont encore une fois à bout de ressources. En parallèle, la pandémie de Covid-19 se propageait de manière incontrôlable, s’est inquiété le chef de l’humanitaire des Nations Unies. Il a également fait état de 43 lignes de front actives actuellement au Yémen, contre 33 en janvier dernier. «Les Yéménites ont besoin d’un cessez-le-feu à l’échelle nationale», a insisté Lowcock. De son côté, Martin Griffiths, l’envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen, a informé les membres du Conseil de sécurité sur l’état d’avancement des négociations de paix en cours depuis quatre mois entre les parties en conflit dans le pays. Il a indiqué que les deux parties ont fourni des commentaires sur divers projets et propositions, mais qu’elles doivent encore parvenir à un accord sur un texte final.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Ministère  de la Transition énergétique  
Une rencontre avec le mouvement associatif, présidée par le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, est prévue le 13 août à 9h à la salle de conférences du ministère de l’Energie.

Sonelgaz
Le groupe Sonelgaz organisera le 13 août, à 15h, à l’Institut de formation de l’électricité et du gaz de Ben Aknoun (Alger), la cérémonie de signature des traités de fusion absorption des sociétés filiales du groupe Sonelgaz (Case, Credeg, SMT et Sat Info).

 

MDN
La Direction des industries mécanique militaires procèdera le 11 août, à 11h, au niveau de la société algérienne de l’industrie lourde à Rouiba (Alger), à la distribution des camions Mercedes Benz au profit de la direction centrale du matériel et aux différents organismes publics et privés.

AFIC 2020

Le Forum africain sur l’investissement et le commerce AFIC 2020 aura lieu les 10 et 11 octobre à l’hôtel Sheraton d’Alger, sous le thème «Transformation énergétique, l’économie alternative».

 

Exposition  virtuelle

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

Fédération algérienne de voile 
Le premier stage des sélections algériennes de voile se déroulera la mi-août à l’Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques d’Alger-Plage (Est).

Hebergement/Kdhosting : kdconcept