Liban: Nouvelle mobilisation réclamant le départ de la classe politique
Search
Jeudi 09 Juillet 2020
Journal Electronique

Les Libanais ont convergé en grand nombre dimanche vers le centre de Beyrouth, au quatrième jour d'un mouvement de contestation sans précédent au Liban qui réclame le départ de la classe politique accusée de corruption et de népotisme.

Le mouvement qui a gagné de nombreuses villes du pays a été déclenché de manière spontanée jeudi par l'annonce d'une taxe sur les appels effectués via WhatsApp dans un pays à l'économie exsangue. Une décision annulée aussitôt sous la pression de la rue. Mais les manifestations n'ont pas cessé depuis, jour et nuit. Et tard samedi soir, le parti chrétien des Forces Libanaises, allié du Premier ministre Saad Hariri, a annoncé la démission de ses quatre ministres, car selon lui le "gouvernement n'est pas en mesure de prendre les mesures nécessaires pour sauver la situation".Après une longue nuit de manifestations ayant rassemblé dans une ambiance festive des dizaines de milliers de personnes dans plusieurs régions du pays, les Libanais ont commencé à se rassembler de nouveau dimanche, selon des médias.Samedi, des manifestants ont de nouveau incendié des pneus et bloqué des routes mais il n'y a pas eu de heurts avec les forces de sécurité. Vendredi des devantures de magasins et de banques avaient été saccagées et des dizaines de personnes arrêtées puis relâchées.Arborant des drapeaux libanais, les manifestants ont défilé aux cris de "Révolution, révolution" ou "le peuple veut la chute du régime". Nombreux parmi eux ont chanté et dansé.A Tripoli, une ville pourtant conservatrice, la foule massée place al-Nour a dansé au rythme d'une musique animée par un DJ et diffusée via haut-parleurs. Fait aussi rare que marquant, le mouvement de contestation a gagné des fiefs des mouvements Hezbollah et Amal.Fermées depuis vendredi, les banques resteront fermées lundi, selon l'agence nationale d'information (ANI).Lundi aussi expire l'ultimatum lancé par M. Hariri qui a donné 72 heures à sa fragile coalition gouvernementale pour approuver ses réformes, insinuant qu'il pourrait démissionner.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Parlement
La session ordinaire 2019-2020 des deux chambres du Parlement sera clôturée le 09-juillet  à partir de 10h30 à l’Assemblée populaire nationale.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept