L'humanité au défi de nourrir 10 milliards de personnes sans ravager la planète
Search
Lundi 20 Janvier 2020
Journal Electronique

Comment nourrir une population toujours plus importante sans détruire la nature, dont nous dépendons? Cette question cruciale pour la survie de l'humanité est au cœur de discussions qui se sont ouvertes vendredi à Genève.

Le rapport spécial du groupe d'experts de l'ONU sur le climat (Giec) consacré au "changement climatique, la désertification, la dégradation des sols, la gestion durable des terres, la sécurité alimentaire et les flux de gaz à effet de serre dans les écosystèmes terrestres", qui doit être rendu public la semaine prochaine à l'issue de ces rencontres à huis clos, sera l'analyse scientifique la plus complète à ce jour sur le sujet.

Ce texte de 1.200 pages devrait mettre en avant la façon dont l'alimentation industrielle, du producteur au consommateur, l'exploitation généralisée des ressources, voire certains efforts pour contrer les effets du réchauffement climatique, compromettent notre capacité à nous nourrir à l'avenir. Il devrait aussi dresser le tableau d'une société où deux milliards d'adultes sont en surpoids ou obèses et où des quantités importantes de nourriture sont jetées, quand la faim affecte des millions de personnes à travers le monde.

"On peut dire que ce rapport concerne mon paysage, ma ferme, mon alimentation", a déclaré le président du Giec, Hoesung Lee, à l'ouverture des discussions. Ce rapport est "un élément scientifique très important", a insisté Inger Andersen, directrice du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE). Ce texte, examiné de près par les délégations d'environ 195 Etats, fera l'objet d'une version définitive rendue public la semaine prochaine.

Ce sera l'occasion de mettre en lumière l'importance d'un usage optimal des terres, un aspect longtemps négligé, selon les experts. "Quand on regarde à la fois les conséquences du changement climatique et les contributions à ce changement, le secteur des terres est incroyablement important", souligne Lynn Scarlett, de l'ONG The Nature Conservancy, auprès de l'AFP. L'agriculture et la déforestation représentent ainsi environ un quart des émissions des gaz à effet de serre.

                                                                "Insoutenable"

L'agriculture utilise un tiers de toutes les terres émergées et les trois quarts de l'eau douce sur la planète. Alors que la population devrait frôler les dix milliards d'individus au milieu du siècle, contre 2,6 milliards en 1950, la crainte existe que le système atteigne ses limites. La viande et le gaspillage alimentaire constituent deux points noirs. Environ 30% de la nourriture produite finirait à la poubelle.

"Bien que les terres produisent bien plus de nourriture qu'il n'en faut pour nourrir tout le monde, il existe toujours 820 millions de personnes qui vont se coucher chaque soir en ayant faim", rappelle Stephan Singer de Climate Action Network. "Il faudrait réduire de 50% la consommation et la production de viande et de produits laitiers à l'échelle planétaire", estime Cécile Leuba de Greenpeace.

"Nous devons tourner le dos à une agriculture industrielle nocive basée sur des produits chimiques, la déforestation et les émissions" de gaz à effet de serre, insiste Teresa Anderson de l'ONG ActionAid.

Le rapport abordera aussi les questions de désertification et la dégradation des habitats par l'agriculture, avec une surface de forêt tropicale équivalente au Sri Lanka perdue chaque année.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

MDN

L’Ecole des techniques d’intendance de Blida organise, le 20janvier  à partir de 8h30, au Centre régional de l’information Chahid-Mohamed-Madi, des journées d’information.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, en collaboration avec la Direction générale de la Protection civile, organise, le 20 janvier  à 9h30, à l’Institut national de la santé publique, une conférence sur les dangers du monoxyde de carbone.

Ministère du Commerce
Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, préside, le 20 janvier  à partir de 9h, au Centre international des conférences à Alger, la cérémonie d’ouverture de la conférence nationale sur les conditions d’activité du commerce international.

Ministère de l’Agriculture
Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Hamid Hamdani, présidera, le 20 janvier  à 9h30, au siège de la Chambre de l’Agriculture, une réunion de travail avec le Conseil national interprofessionnel de la filière pomme de terre.

 

HCI

Le Haut-Conseil islamique organisera, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed El Arabi Ben Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 20 janvier à 10h, la 432e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement
de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé, en collaboration avec la Direction générale de la Protection civile, organisera, le 20 janvier à 9h30, à l’Institut national de la santé publique, une conférence de presse sur les dangers du monoxyde de carbone.

 

 SEEAL

Dans le cadre du lancement d’une campagne d’information et de sensibilisation sur la qualité de l’eau produite et distribuée par la Seaal, une visite au profit de la presse sera organisée, le 20 janvier à 10h, au centre d’accueil téléphonique opérationnel de Bir Mourad Raïs, à la station de traitement d’eau potable de Hlaïmia et au laboratoire process de Boudouaou.

 

Salon national du recrutement

Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra, du 28 au 30 janvier, au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Alger).

  

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 20 janvier, à 10h, la 432e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Université Oran 1

L’Université Oran 1 Ahmed-Ben-Bella organisera, à la fin du mois de janvier, des journées scientifiques dédiées à l’agriculture intelligente.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire un don de son sang.

 

 

CRA
Le Croissant-Rouge algérien (CRA) supervisera, le 20 janvier à 10h, le départ, à partir du stade du 5-Juillet à Alger, d’un convoi de denrées alimentaires et autres objets à destination de la Libye.

CACI

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie organise, le 20 janvier  à partir de 8h30, au CIC Club-des-Pins (Alger), un séminaire national sur l’incoterm 2020.

ANVREDET

L’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique signera, le 20 janvier à 10h, une convention de partenariat avec le CRTI, au siège de ce dernier.
Machaâl EchaHid
L’association Machaâl Echahid, en collaboration avec le quotidien El Moudjahid, organise, le 22 janvier à 10h, à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’état-major de l’Armée de libération nationale (ALN), une conférence de la mémoire en hommage à ses membres.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept