Impact du hirak sur les investissements: des experts rassurent, d’autres s’alarment
Search
Mardi 23 Juillet 2019
Journal Electronique

Les avis des experts divergent quant à l’impact des marches populaires du hirak sur l’économie nationale en général et les investissements étranger en particulier. Certains rassurent, certifiant que les manifestations n’ont atténué en rien l’intérêt des investisseurs étrangers pour le marché algérien, tandis que d’autres affirment le contraire.

C’est le cas de l’expert international en économie, Kamel Rezig, qui indique que depuis le mois de novembre 2018 à ce jour, aucun investissement étranger direct n’a été enregistré.

«Au mois de novembre déjà, la situation politique en Algérie commençait à prêter à confusion. Les marches populaires ont contribué à renforcer l’incertitude face à cette situation. Le climat politique n’étant pas clair, il est tout à fait compréhensible que les investisseurs étrangers ne prennent pas le risque d’investir dans notre pays», soutient-il. Il craint, dans ce contexte, que même les investisseurs étrangers installés en Algérie fassent machine arrière. Il relève, à ce propos, avoir noté que les concessionnaires automobiles ont procédé à une baisse «anormale» des prix de leurs véhicules, allant jusqu’à 300.000 DA.

«Ce n’est pas la période de la baisse des prix. Cela porte à croire que les concessionnaires sont en train de vider leurs stocks, afin de se tenir prêts à toute éventualité», remarque-t-il.

Beaucoup moins alarmiste, la présidente de l’organisation BusinessMed (Union des Confédérations méditerranéennes des entreprises), Saïda Neghza, estime qu’au contraire, les marches n’ont atténué en aucun cas l’intérêt des investisseurs et opérateurs économiques étrangers pour l’Algérie. Rappelant que cette organisation, présidée par l’Algérie jusqu’en 2021, regroupe 19 pays (maghrébins, africains, arabes et européens) et une vingtaine de confédérations patronales), elle a indiqué que les opérateurs économiques de la région méditerranéenne suivent avec le plus grand intérêt les changements dans notre pays. «Des opérateurs sont même en train de préparer une plateforme en matière d’investissements qu’ils comptent proposer à notre pays, une fois le nouveau système politique mis en place», fait-elle savoir. En fait, poursuit-elle, l’intérêt pour l’Algérie à l’international est en hausse, car les investisseurs sont convaincus que notre pays est celui qui représente le plus d’opportunités d’affaires dans tout le Bassin méditerranéen, et ce, bien plus que la Tunisie ou le Maroc. «J’ai eu l’occasion d’évoquer les marches populaires lors de la conférence de clôture, il y a quelques jours, du projet pilote pour la promotion du dialogue social dans le voisinage sud de la Méditerranée (Solid 2016-2019) au Comité économique et social européen à Bruxelles. C’est pour dire qu’elles n’affectent en rien l’économie au niveau local comme à l’international», rapporte-t-elle. D’ailleurs, fait-elle savoir, un protocole a été signé avec les pays de l’Afrique du Nord dans le secteur de l’emploi dont le but est de promouvoir le dialogue entre les syndicats et leurs homologues de différentes organisations d’employeurs et de la société civile, et de promouvoir un échange civique et multipartite entre les partenaires sociaux.

De son côté, le consultant international dans les hydrocarbures et membre du groupe algéro-européen de l’énergie, Tewfik Hasni, estime que le caractère pacifique des marches populaires contribue à attirer tous les regards sur notre pays, y compris ceux des investisseurs. «Pour moi, c’est de la bonne publicité. Car ce caractère pacifique des marches prouve que l’Algérie n’a pas perdu de sa stabilité. Sur la scène internationale, par ailleurs, notre pays a prouvé qu’il a les moyens de sécuriser et son territoire et les investisseurs», souligne-t-il. De plus, poursuit-il, dans le secteur des hydrocarbures, aucune compagnie étrangère ne s’est retirée ou a ralenti ses activités depuis le début des marches populaires. «Déjà, durant la décennie noire, les entreprises étrangères dans les hydrocarbures ne s’étaient pas retirées. Car en dépit du climat d’affaires difficile dans notre pays et la règle 51-49% que rebutent toujours beaucoup d’investisseurs, ces derniers savent pertinemment que le marché algérien est le plus attractif de toute la région. «N’oublions pas que rien qu’en matière d’énergie, le solaire dans notre pays représente 10.000 fois le volume de nos réserves en hydrocarbures», conclut-il.

Farida Belkhiri

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera le 25 juillet, à 10h, la 382e rencontre simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Ministère de la Culture

Sous le patronage du ministère de la Culture et dans le cadre de son programme d’activités culturelles, l’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh organise, le 23 juillet  à 19h30, un concert intitulé «Tihousai Nkalin».

 

 RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise sa 10e édition de l’université d’été des cadres de la RASD et du Front Polisario, dont la cérémonie d’ouverture aura lieu, le 27 juillet à 10h, à l’université M’hamed Bougara de Boumerdès.

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

Forum de la mémoire
Le forum de la mémoire, en coordination avec Machaâl Echahid, commémorera le 24 juillet, à 10h, le 60e anniversaire de la mort du syndicaliste Aïssat Idir, un hommage animé par le moudjahid syndicaliste Abdelmadjid Azzi.

AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organisera, à Aïn Defla du 22 au 25 juillet avec la collaboration de la direction de la culture de la wilaya, la 2e édition de «Ciné Ville», en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’audiovisuel, le Centre algérien de développement du cinéma et l’Entreprise publique de télévision.

 

Université de Boumerdès
L’université M’hamed-Bougara de Boumerdès  organise, jusqu’au 23 juillet, des portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers au titre de l’année universitaire 2019-2020.

 Musée national du moudjahi

Le Musée national du moudjahid organisera, les 22 et 25 juillet à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, les 381e et 382e rencontres avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer».
 Institut culturel italien

L’Institut culturel italien procédera,  le 22 juillet  à 18h30, à la projection du film Loro (Paolo et les autres) de Paolo Sorrentino, avec Toni Servillo, Elena Sofia Ricci et Riccardo Scarmacio.

 Librairie Media Book

Agora du livre recevra, le 23 juillet à 14h à la librairie Media Book, Hamid Zouba qui présentera son livre «Ma vie… Ma passion selon Hamid Zouba».

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

Office Riadh El Feth

L’Office Riadh El Feth organise jusqu’au 31 juillet au cercle Frantz-Fanon de 10h à 20h30, une exposition collective d’arts plastiques et photographies d’art intitulée «Vue sur mer.»

 FLN

Le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, présidera le 24 juillet à 14h, à l’hôtel Riadh Sidi Fredj (Alger), la réunion des secrétaires des mouhafadate et des présidents des commissions transitoires et présidera le 25 juillet à 8h, au CIC Abdellatif-Rahal, les travaux de la session ordinaire du comité central.

 

Sonelgaz
La Société nationale de l’électricité  et du gaz organise le 24 juillet à 10h, au niveau de la salle des conférences du centre de formation de l’IFEG, à Ben Aknoun (Alger),
une conférence de presse dédiée au 50e anniversaire de Sonelgaz.

 

 Galerie Ezzou’art
La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept