Imprimer

La localité de Timimoun, située à quelque 220 km au nord d'Adrar, a connu vendredi l'affluence de centaines de visiteurs issus des différentes régions du pays, voire même de l'étranger pour assister aux festivités de la semaine du Mawlid En-nabaoui (fête populaire célébrant la naissance du prophète (QSSSL).

Classé par l'UNESCO comme une des somptuosités du patrimoine oral et immatériel de l'humanité, ce rendez-vous annuel tire ses origines des us et coutumes de la population du Sud, et retrace le déplacement de plusieurs groupes des fidèles de ce rite, brandissant des pancartes mystiques frappantes, vers les communautés parentes ou alliées dans la région de Gourara, en passant par le mont Sbuâ au centre ville de Timimoun avant de se rendre à la confrérie de Sidi El Hadj Belkacem, où la célébration atteint son apogée.

Les différentes troupes folkloriques et associations du domaine traditionnel prennent part, elles aussi, à cet événement à travers bien entendu des shows de Baroud, de Hadhra mais aussi de Fantasia, une empreinte culturelle authentique à la région de Gourara.

Souhaitant être au diapason de cette fiesta populaire, des instances se sont dit présentes à l'exemple de la Chambre de l'artisanat et des métiers d'Adrar qui a organisé une foire artisanale, en offrant aux professionnels des espaces d'exposition et de ventes de leurs produits manuels traditionnels.

A l'occasion de la semaine du Mawlid, des cérémonies similaires sont organisées dans d'autres localités d'Adrar, tel que l'apparat que connaissent les Ksour de la Zaouiet Kounta (au sud de la wilaya), ou encore de Barbaâ (au chef-lieu de la wilaya).