DOSSIER : 20 Août 1955-20 Août 1956
Search
Vendredi 25 Septembre 2020
Journal Electronique

Les années du basculement

 

Le 20 août est une date qui renvoie à deux événements marquants dans l’histoire de la révolution algérienne. L’un et l’autre ont infléchi son cours et déterminé son évolution. Le premier concerne des attaques massives dans la Wilaya II (Nord-Constantinois) menées ce jour de l’an 1955 sous la houlette de Zighout Youcef qui avait remplacé le martyr Didouche Mourad, mort au combat en janvier de la même année. Le second, survenu 12 mois plus tard, est la tenue, dans une totale discrétion, du congrès de la Soummam dans le modeste village d’Ifri, adossé au flanc sud du Djurdjura. Quand Zighout avait décidé de lancer les attaques frontales en impliquant le peuple, son calcul était clair. La révolution n’était pas encore bien enracinée et la possibilité pour la France de mettre en place une troisième force n’était pas exclue. D’ailleurs, l’une des victimes sera un neveu de Ferhat Abbas qui se voulait à équidistance du FLN et de la France. «Le FLN veut démontrer qu’il n’y a d’autre voie pour les Algériens que de le suivre» , écrit Patrick Rotmann dans son livre «L’Ennemi intime» (Chihab 2002 ), recueil de témoignages de soldats français qui ont commis des exactions dans notre pays. Il s’agissait, pour lui, de créer un fossé définitif entre les Algériens, les musulmans tels qu’ils étaient alors désignés, et la population européenne. Par ricochet, cette action avait pour but de desserrer l’étau sur la région des Aurès où la France avait mis en 1954 et 1955 une terrible pression en recourant même à l’usage du napalm.

Aussaresses à Skikda
Le samedi 20 août 1955, encadrés par des éléments de l’ALN, des milliers de fellahs vont déferler sur des villes comme Skikda, Aïn Abid et le centre minier d’El Hallia. C’est d’ailleurs l’avocate Gisèle Halimi qui défendra les responsables de l’attaque contre les travailleurs de la mine dont certains seront condamnés à mort. Le sinistre Aussaresses, alors commandant et officier de renseignements à Skikda, va mener une répression impitoyable. Au stade municipal, lieu de mémoire préservée, des civils sont abattus à la mitraillette. La chasse à l’Arabe est une réédition des massacres du 8 Mai 1945. Une image de la Fox qui passe et repasse à la télévision est restée célèbre. On voit un berger sortant d’une tente qui est tiré comme un lapin. Rotmann résume bien la situation. «Après le 20 août, les européens réclameront plus de répression. Les Algériens, quitte à mourir, rejoignent en grand nombre le maquis.» (P. 47 ).

Texte fondateur du FLN
Au maquis, on réfléchit et on s’organise aussi. Pour la première fois, le FLN tient un congrès historique, le seul pendant la guerre, où il explique sa doctrine politique, ses méthodes d’action et se dote de structures politiques pour bâtir une «République démocratique et sociale» qui ne sera pas une théocratie. Son caractère à la fois national et universel est fortement souligné dans une plate- forme qui demeure l’un des textes fondateurs du FLN. Si quelques Wilayas (I, V et la délégation extérieure du FLN ) n’ont pas pris part aux travaux, de grands dirigeants (Abane, Ben M’hidi, Zighout, Krim, Ouamrane) s’étaient retrouvés pour doter la révolution d’organes de direction ( le CCE, direction exécutive collégiale de cinq personnes) et le CNRA qui joue le rôle de Parlement. D’autres décisions à caractère pratique furent prises pour rendre plus efficace les unités de l’ALN et situer les tâches et les responsabilités. L’événement qui s’est déroulé au nez et à la barbe de l’armée française a fait basculer la révolution dans une autre dimension. Elle n’était plus une simple jacquerie, un mouvement de colère momentanée mais l’expression d’une volonté d’indépendance réfléchie et structurée. On continue, plus d’un demi-siècle plus tard, d’y voir la genèse avortée d’une République idéale où le prétexte pour s’interroger sur la nature de l’État algérien dont les premiers jalons furent posés à la Soummam.
 R. Hammoudi

  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja
  • Le Président Tebboune inaugure le Cercle du site de l'ANP à Ain Naadja

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Parlement
Le Parlement avec ses deux chambres ouvrira sa session ordinaire le 2 septembre. La séance d’ouverture du Conseil de la nation est prévue à 11h. 

 Exposition  virtuelle

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

Fédération algérienne de voile 
Le premier stage des sélections algériennes de voile se déroulera la mi-août à l’Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques d’Alger-Plage (Est).

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept