L’Emir Adelkader: l'homme aux multiples facettes (MAGAZINE)
Search
Vendredi 22 Novembre 2019
Journal Electronique

Poète, mystique, guerrier et pacifiste avant la lettre: ainsi se décline la personnalité de l’Emir Abdelkader, haute figure du XIXe siècle. Son parcours exceptionnellement dense, donne de lui l'image d'un homme hors du commun qui aurait vécu plusieurs vies en une.

Né le 6 septembre 1808, Abdelkader l’Algérien aura consacré sa vie à façonner les évènements et à cultiver l’art d’apprivoiser son destin, jusqu’à sa disparition en 1883 à Damas. Cette vielle cité qui accueille l'Emir dans son exil oriental pour être auréolé d’autres titres de noblesse, après celui de chef de guerre incontesté sur les champs de bataille face aux armées françaises, au début de l'occupation de l'Algérie.

La personnalité de l’Emir est souvent appréhendée par fragments: le poète a occulté le mystique pour les uns, le guerrier, le diplomate et l’humaniste, pour les autres. Et dans la mémoire de tous, il est resté le grand combattant, alors qu'Abdelkader poursuivait un rêve plus grand encore que la libération de sa terre natale. Après une enfance consacrée à l’étude et à l’apprentissage du Coran, L’Emir Abdelkader connaîtra, tour à tour à l'âge adulte, la vie de guerrier, de fondateur de l’Etat algérien moderne et de captif, avant que son nom ne s’inscrive en lettres d’or dans l’histoire universelle.    

    

=Philosophe en soufisme, soufi en philosophie=

  

En 1958, le monde découvre un Emir philosophe à travers la publication de "Rappel à l’intelligent, avis à l’indifférent", un manuscrit rédigé entre 1852 et 1855, lors d’un séjour à Bursa, en Turquie, et traduit en Fran9ais par Gustave Dugat.   Dans ce livre, l’Emir aborde des questions relevant de disciplines aussi diverses que la philosophie, la religion , l’économie politique ou encore l’ethnologie. Il y atteste que "’L'esprit est une de ces quatre qualités dont l’harmonie constitue la perfection de l’homme: la prudence, la justice, le courage et la tempérance". L’homme, dit-t-il, est citadin de nature, tant il a besoin de s'associer et de s’identifier à ses semblables. Plus qu'un discours, les spécialistes de l’œuvre de l’Emir voient dans cette profession de foi d'un seigneur aux origines bédouines, un véritable manifeste en faveur de l’altérité et du respect de l’Autre dans sa différence. Ces valeurs, pour modernes qu’elles soient pour l'époque, trouvent leur ancrage dans la tradition de la tolérance professée par Ibn Arabi, Le Grand Maître du mysticisme musulman et dont l'Emir Abdelkader devint une des plus grandes références au XIXe siècle.     "Le livre des haltes", un ouvrage qui rassemble ses commentaires théologiques et ésotériques achevra d'installer l'Emir dans la lignée d'Ibn Arabi, en le révélant au monde comme maître spirituel majeur du soufisme contemporain.      

= "Prince parmi les saints, saint parmi les princes"=

Adeptes et admirateurs, trouveront aussi les traces de l’Emir dans le

monde de la poésie. Courtois ou mystiques, ses poèmes sont d’inégale valeur, mais toujours empreints de sagesse. De cette sagesse qui a guidé sa poésie, sa spiritualité, ses idées et ses actions, jusqu’à sa conduite sur le champ de bataille où l'ennemi désarmé était traité avec égard et humanité. Guerrier intrépide face à l’occupant français et son armada, l'Emir rédige en plein conflit la "Charte pour la protection des victimes et des prisonniers de guerre "'. Encore une conduite de grand seigneur qui lui vaudra d'être unanimement reconnu comme "précurseur du droit international humanitaire". De son exil damascain, l’Emir s’illustrera par d’autres faits d’arme en sauvant plus d’un millier de chrétiens d’un massacre certain dont les exécutants devaient être ses propres coreligionnaires. "Prince parmi les saints et saint parmi les princes", est l'ultime titre décerné à Abdelkader l’Algérien après cette action d'éclat saluée par les chefs des grandes nations, parmi ses contemporains. (APS)  

Santé

    • Stériliser les moustiques pour combattre des maladies

      L'ONU a indiqué jeudi qu'elle allait examiner s'il était possible de combattre des maladies comme la dengue ou Zika en réduisant le nombre de moustiques dans le monde, en traquant et stérilisant les mâles. Le constat de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est sans appel: les moustiques font partie des animaux les plus dangereux par le nombre de décès qu'ils provoquent dans le monde. L'infection à virus Zika, la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune sont ainsi quatre maladies transmises à l'homme par la même espèce de moustique, appelé Aedes aegypti.

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Conseil de la nation

Le Conseil de la nation reprendra ses travaux en séance plénière à partir de dimanche prochain par la présentation du projet de loi de finances 2020 (PLF 2020), suivie, le lendemain, du débat du projet de loi, puis de la présentation et du débat du projet de loi organique modifiant et complétant la loi organique relative aux lois de finances.

Ministère des Transports
Le 4e Salon international du transport et de la logistique, qu’organise la CACI en partenariat avec la Safex au Palais des expositions (Alger), prendra fin le 21 novembre.

Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière lancera la campagne de dépistage du diabète et de l’HTA et leurs complications du 21 au 23 novembre à la place de la Liberté, wilaya de Khenchela.

Ministère des Sports
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Salim Bernaoui, présidera, le 21 novembre, à 18h30, au CCI Abdellatif-Rahal, une cérémonie en l’honneur de l’équipe nationale handisport d’athlétisme.

Ministère de l’Education nationale
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, prendra part aux travaux de la 40e session de la Conférence générale de l’Unesco, qui aura lieu du 12 au 27 novembre à Paris (France).

 Ministère du Travail 

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, en présence du ministre de la Santé, Mohamed Miraoui, et de l’Enseignement supérieur, Tayeb Bouzid, présidera le 21 novembre à partir de 9h au siège du ministère, la rencontre d’évaluation des travaux du comité de concertation intersectoriel.

 

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 21 novembre , à 10h, la 416e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

CNAS

La caisse nationale de sécurité sociale, agence d’Alger lance jusqu’au 21 novembre au niveau des universités d’Alger une campagne d’information et de sensibilisation au profit des étudiants.

 

FCE
Le Forum des chefs d’entreprise, en partenariat avec l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediène et Massachusetts Institute of Technology, organisera, samedi prochain, à 9h, au village universitaire de l’USTHB, une rencontre sous le thème «La recherche & développement et l’innovation en Algérie».

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

Société algérienne de cardiologie
La Société algérienne de cardiologie organisera du 21 au 23 novembre à l’hôtel El Aurassi (Alger), son congrès international qui aura pour thème «les facteurs de risques cardiovasculaires et leurs impacts». 

 

Musée des beaux-arts
A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale Académie des beaux-arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger une exposition «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnol Goya, se tiendra du 21 novembre au 15 décembre prochain au Musée des beaux-arts d’Alger.

 

 Salle Ibn Zeydoun 

A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Wlidy», le chanteur Youss donnera, le 21 novembre à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth, à Alger, un concert de musique.

 

Park Mall de Sétif
Le groupe Babylone sera en concert le 30 novembre à 14h à la salle The Dôme Park Mall, Sétif. La première partie sera assurée par Dj. Souhil.

Coupole Mohamed-Boudiaf
Le rappeur franco-algérien Anas se produira pour la première fois en Algérie avec un concert prévu le 21 novembre prochain à partir de 18h à la Coupole du complexe Mohamed-Boudiaf d’Alger. La première partie du spectacle sera assurée par Dj Randall et Zedk.

 

Roche Algérie
Le groupe pharmaceutique Roche Algérie organisera, les 22 et 23 novembre, à 14h30, au Sheraton Alger, le Sommet international de l’oncologie et hématologie.

 

Musée des beaux-arts
A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale Académie des beaux-arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger une exposition «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnol Goya, se tiendra du 21 novembre au 15 décembre prochain au Musée des beaux-arts d’Alger.

Institut français d’Alger

Robert Solé, essayiste et journaliste au journal Le Monde, animera, lundi prochain à 18h, à l’Institut français d’Alger, une conférence sous le titre «Ils ont fait l’Egypte moderne»

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept