Conférence sur Zighoud Youcef au Musée du Moudjahid : Le « sauveur» de la révolution
Search
Vendredi 22 Novembre 2019
Journal Electronique

Les événements du 20 août 1955 auraient «sauvé» la révolution, selon Mohamed Guechoud . Lors d’une rencontre, Mardi, au musée du Moudjahid, ce membre de l’ALN a rappelé qu’à cette période la révolution passait par une phase difficile, suite à la mort et l’arrestation d’un bon nombre de leaders du FLN, dont des membres du groupe des 22. «C’est ce qui a compromis la stratégie de lutte suivie jusque là. La France coloniale avait mobilisé toutes ses forces dans la région des Aurès, pensant que c’était le fief de la révolution», a-t-il expliqué. « Très vite, elle a mis la région sous- embargo, rendant difficile la communication entre les chefs de la révolution et l’acheminement du ravitaillement», a-t-il renchéri.

La riposte de Zighoud Youcef,  chef de la Wilaya II, n’a pas tardé. Il a préparé un   plan pour attaquer et donner un nouveau souffle à la révolution. «Ce plan comportait trois points essentiels : Attaquer 39 sites stratégiques en impliquant la population, lancer les attaques à partir de 12h00 et les poursuivre durant huit jours », a-t-il précisé. Le plan, toutefois n’a pas eu, semble-t-il, l’avis favorable des subordonnés de Zighoud. «Ils considéraient que pousser une population pratiquement désarmée à se battre, en plein jour pendant plus d’une semaine, s’apparentait à un suicide.

Mais Zighoud avait fini par les convaincre de la portée de sa démarche », a-t-il souligné. Au niveau national, l’implication de la population visait à de renforcer les rangs de la révolution par de nouvelles recrues et à prouver que les moudjahidines sont soutenus par le peuple et n’étaient pas des hors la loi comme le prétendait la France coloniale. «Lancer le attaques à 12h, c’est prouver à la France que les moudjahidines sont en position de force et capables de la défier en plein jour », a-t-il poursuivi. Zighoud a ensuite réduit la durée des combats de huit à trois jours et trois nuits pour ne pas laisser de répit aux colons, les pousser à mettre la pression sur l’armée coloniale afin qu’elle n’étouffe pas les Aurès», raconte-t-il. D’ailleurs, selon lui, ces événements ont conduit à une rupture nette entre colons et les algériens, compromettant ainsi l’espoir d’une troisième voie miroitée par des responsables français. «La France ne pouvait plus prétendre surtout que la cause algérienne restait une affaire interne», a-t-il ajouté. Les attaques ont détruit les cibles retenues mais la riposte coloniale  a été des plus violentes, causant la mort de 12 000 algériens. «En dépit des pertes, le plan de Zighoud a atteint ses buts puisque la révolution s’est renforcée par de nouvelles recrues. L’embargo des Aurès s’est fissuré et la France a compris que la révolution concernait toute l’Algérie», a-t-il assené. Sur le plan international, l’écho de ces événements a favorisé l’inscription de la question algérienne dans les travaux de la session ordinaire de l’assemblée générale de l’ONU, le 23 septembre 1955.  

Pour l’historien Amar Rekhila, les événements du 20 août 1955 ont donné un cachet populaire à la révolution. «C’était un succès sur le plan diplomatique, politique, militaire et même psychologique », a  t-il soutenu rappelant qu’ils ont été couronnés par la tenue du congrès du Soummam une année après. Reprenant la parole, Guechroud a précisé  que   « la résolution du congrès, relative à la primauté de l’intérieur par rapport à l’extérieur, a été prise auparavant, lors d’une réunion le 24 octobre 1955. Le congrès n’a fait que l’entériner »

Farida Belkhiri

Santé

    • Stériliser les moustiques pour combattre des maladies

      L'ONU a indiqué jeudi qu'elle allait examiner s'il était possible de combattre des maladies comme la dengue ou Zika en réduisant le nombre de moustiques dans le monde, en traquant et stérilisant les mâles. Le constat de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est sans appel: les moustiques font partie des animaux les plus dangereux par le nombre de décès qu'ils provoquent dans le monde. L'infection à virus Zika, la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune sont ainsi quatre maladies transmises à l'homme par la même espèce de moustique, appelé Aedes aegypti.

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Conseil de la nation

Le Conseil de la nation reprendra ses travaux en séance plénière à partir de dimanche prochain par la présentation du projet de loi de finances 2020 (PLF 2020), suivie, le lendemain, du débat du projet de loi, puis de la présentation et du débat du projet de loi organique modifiant et complétant la loi organique relative aux lois de finances.

Ministère des Transports
Le 4e Salon international du transport et de la logistique, qu’organise la CACI en partenariat avec la Safex au Palais des expositions (Alger), prendra fin le 21 novembre.

Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière lancera la campagne de dépistage du diabète et de l’HTA et leurs complications du 21 au 23 novembre à la place de la Liberté, wilaya de Khenchela.

Ministère des Sports
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Salim Bernaoui, présidera, le 21 novembre, à 18h30, au CCI Abdellatif-Rahal, une cérémonie en l’honneur de l’équipe nationale handisport d’athlétisme.

Ministère de l’Education nationale
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, prendra part aux travaux de la 40e session de la Conférence générale de l’Unesco, qui aura lieu du 12 au 27 novembre à Paris (France).

 Ministère du Travail 

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, en présence du ministre de la Santé, Mohamed Miraoui, et de l’Enseignement supérieur, Tayeb Bouzid, présidera le 21 novembre à partir de 9h au siège du ministère, la rencontre d’évaluation des travaux du comité de concertation intersectoriel.

 

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 21 novembre , à 10h, la 416e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

CNAS

La caisse nationale de sécurité sociale, agence d’Alger lance jusqu’au 21 novembre au niveau des universités d’Alger une campagne d’information et de sensibilisation au profit des étudiants.

 

FCE
Le Forum des chefs d’entreprise, en partenariat avec l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediène et Massachusetts Institute of Technology, organisera, samedi prochain, à 9h, au village universitaire de l’USTHB, une rencontre sous le thème «La recherche & développement et l’innovation en Algérie».

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

Société algérienne de cardiologie
La Société algérienne de cardiologie organisera du 21 au 23 novembre à l’hôtel El Aurassi (Alger), son congrès international qui aura pour thème «les facteurs de risques cardiovasculaires et leurs impacts». 

 

Musée des beaux-arts
A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale Académie des beaux-arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger une exposition «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnol Goya, se tiendra du 21 novembre au 15 décembre prochain au Musée des beaux-arts d’Alger.

 

 Salle Ibn Zeydoun 

A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Wlidy», le chanteur Youss donnera, le 21 novembre à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth, à Alger, un concert de musique.

 

Park Mall de Sétif
Le groupe Babylone sera en concert le 30 novembre à 14h à la salle The Dôme Park Mall, Sétif. La première partie sera assurée par Dj. Souhil.

Coupole Mohamed-Boudiaf
Le rappeur franco-algérien Anas se produira pour la première fois en Algérie avec un concert prévu le 21 novembre prochain à partir de 18h à la Coupole du complexe Mohamed-Boudiaf d’Alger. La première partie du spectacle sera assurée par Dj Randall et Zedk.

 

Roche Algérie
Le groupe pharmaceutique Roche Algérie organisera, les 22 et 23 novembre, à 14h30, au Sheraton Alger, le Sommet international de l’oncologie et hématologie.

 

Musée des beaux-arts
A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale Académie des beaux-arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger une exposition «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnol Goya, se tiendra du 21 novembre au 15 décembre prochain au Musée des beaux-arts d’Alger.

Institut français d’Alger

Robert Solé, essayiste et journaliste au journal Le Monde, animera, lundi prochain à 18h, à l’Institut français d’Alger, une conférence sous le titre «Ils ont fait l’Egypte moderne»

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept