La mue démocratique
Search
Mercredi 19 Février 2020
Journal Electronique

La mue démocratique 

Le tempo est donné pour l’enracinement du processus électoral annonciateur de la véritable démocratie. Depuis hier, à minuit, l’étape charnière du dépôt de la liste des signatures a solennellement pris fin pour écarter les candidatures fantaisistes, alimentées par l’appel de détresse d’un postulant en quête de soutien, et donner la pleine mesure à une compétition crédible cautionnée, en premier ressort, par le choix citoyen de ses représentants. Sur les 147 candidats à la candidature, l’écrasante majorité est passée à la trappe, malgré un assouplissement notable de la loi électorale, pour céder le passage à une dizaine de concurrents au long parcours et à la représentativité désormais incontestable. Il appartient à l’Autorité nationale indépendante des élections de procéder à la validation des signatures pour connaître les vagissements d’une campagne électorale inédite. Ce baisser de rideau autorise un nouveau départ pour l’avènement d’une Algérie nouvelle revendiquée depuis le 22 février par les citoyens. Une Algérie nouvelle qui consacre la rupture avec l’ère des «Présidents fabriqués», du système de la cooptation ancrée dans les mœurs de la classe politique laminée et de la fraude institutionnalisée. La mue démocratique, confortée par l’entrée en course des candidats retenus, consacre le droit incontournable du peuple au choix souverain de ses élus totalement ignoré par les partisans de la transition imposée par des formations sans ancrage social et en mal de représentativité. Elle se fonde sur l’Anie travaillant à rendre impossible la fraude, en associant des jeunes et des universitaires à la surveillance du scrutin et en mettant fin à la mainmise de l’administration. Et, en levier important, elle se fonde sur la «révolution» de la justice en guerre contre les «dinosaures» qui ont pris, pendant 20 ans, la magistrature enfin libérée des mains de la bande. «Inhabituel de par son envergure et sa nature», le profond changement apporté dans ce secteur stratégique, jamais connu depuis l’Indépendance, entend, d’abord, stopper la dérive à l’origine du «recul des libertés» et, ensuite, rétablir la crédibilité de la justice. A la veille de l’échéance capitale du 12 décembre, la mutation n’est pas de trop.
Horizons

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère du Travail

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Chawki Acheuk Youcef, préside, le 20 février  à 9h, à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale, les travaux de la journée d’information sous le thème «Un dialogue social inclusif pour une Algérie nouvelle».

Ministère de la Communication

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, procédera, le 20 février, à l’Ecole supérieure du journalisme et des sciences de l’information d’Alger, au lancement des travaux de la rencontre nationale sur la presse électronique algérienne.

 

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Nassira Benharrats, présidera, en présence de membres du gouvernement et d’acteurs de la société civile, le 20 février à Sidi Abdellah (Alger), une vaste campagne de reboisement.

 

Commune d’Alger-Centre La commune 

d’Alger-Centre célèbre, jeudi 20 février , à 16h, à la cinémathèque d’Alger, la Journée nationale de La Casbah.

  

HCA 

Le Haut-Commissariat à l’amazighité célébrera, les 21 et 22 février, à Ghardaïa, la Journée internationale de la langue maternelle.

MDN
La 1re Région militaire organise, jusqu’au 20 février, à l’Ecole nationale des techniques aéronautiques, le championnat national militaire de boxe.

 HCI

Le Haut-Conseil islamique organise, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed-El-Arabi-Ben-Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise, les 19 et 20 février, à 9h, à la Bibliothèque El Hamma (Alger), une rencontre nationale sur les écoles coraniques et leur rôle dans le développement de la langue arabe.

 

Opéra d’Alger

L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh accueillera,le   jeudi 20 février à 16h, une exposition de l’artiste-peintre Fatma-Zohra Bouaouni, intitulée 
«Inspirations», et à 19h30, un concert des traditions lyriques féminines de la Saoura, intitulé «Lemma de Béchar», animé par Hasna El-Bacharia et Souad Asla.

Chu Mustapha

Le centre hospitalo-universitaire Mustapha-Pacha et le laboratoire de microbiologie médical organisent, jeudi 20 février , à 8h30, au CHU Mustapha, la 1re Journée de microbiologie, sous le thème «Coronavirus, gestion et surveillance du risque infectieux».

Commune Raïs Hamidou

La commune de Raïs Hamidou (Alger) organise, le vendredi 21 février , à 9h, devant la maison de jeunes, une exposition de voitures et de motos.

 

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept