Rupture
Search
Jeudi 09 Avril 2020
Journal Electronique

Rupture

Le temps n’est plus aux tergiversations ni à l’attentisme dont certains font preuve, au mépris des attentes de la nouvelle Algérie «au-dessus des conceptions de certains individus». A deux mois du virage historique de la présidentielle, l’engagement patriotique et démocratique reste le socle de l’Etat-nation novembrien. Le choix n’est plus aux élucubrations ou aux circonvolutions sémantiques de certains médias : la voie démocratique ou la transition aux lendemains incertains, défendue par les adeptes du vide institutionnel et de l’ingérence à visage découvert. Au moment où les réminiscences d’Octobre 88 et les leçons de la décennie sanglante interpellent la conscience nationale, les tentatives d’ingérence font jour, comme la présence de deux parlementaires français dans la marche des étudiants et la sortie incandescente de la présidente de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen. Dans son intervention à Oran, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, a pointé du doigt «les parties étrangères hostiles qui complotent contre l’Algérie et qui tentent de s’immiscer dans ses affaires internes avec une complicité flagrante de la bande à l’intérieur», tout en relevant le refus ancré du peuple algérien de toute forme d’ingérence, d’ailleurs réitéré vendredi dernier par le hirak. Le retour à la normalité institutionnelle est la seule option qui vaille. Elle est massivement défendue par la classe politique, la société civile et des personnalités nationales engagées dans le processus électoral qui connaît son envol avec la «grande affluence» pour l’inscription sur les listes électorales qui s’est achevée, hier à minuit, et l’installation des 48 coordinateurs de l’Autorité nationale indépendante des élections. L’implication de la société civile prend également de l’ampleur pour conforter la présidentielle de la rupture avec l’ère des «présidents fabriqués» dont rêvent encore les attentistes de la 25e heure.
 Horizons

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Ministère de l’Environnement
Dans le cadre de la lutte contrela propagation de la pandémie du coronavirus, le directeur général de l’Agence nationale des déchets, Mohamed Karim Oumane, procèdera le 08 avril  à 10 heures à la distribution de matériels à l’hôpital 1er- Novembre d’Oran.

 

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept