Abdelhafid Belmehdi, directeur général de l’Institut national algérien de la propriété industrielle : «Le fonds de financement va booster la création de start-up»
Search
Vendredi 28 Février 2020
Journal Electronique

 


Entretien réalisé par Wassila Ould Hamouda


Lors du Conseil des ministres, le chef de l’Etat a ordonné «la création d’un fonds de financement pour accompagner les start-up». Quel sera son apport dans le développement économique ?
C’est une bonne nouvelle. Les jeunes porteurs de projet attendaient cette décision depuis plusieurs années. Il n’a pas été facile pour ces jeunes d’avoir des financements pour concrétiser leurs projets. Lorsqu’ils s’adressent aux banques pour contracter un crédit, ces dernières appliquent les mêmes critères pour un crédit ordinaire destiné à n’importe quelle entreprise, alors qu’un porteur de projet n’a pas les mêmes conditions qu’une entreprise industrielle. Généralement, il s’agit de jeunes étudiants ou simplement de jeunes porteurs d’une idée innovante. Ces mesures viendront, donc, en appoint pour l’accompagnement de ces jeunes et aussi pour le renforceront des dispositifs déjà existants. Il est vrai qu’il y a des organismes qui aident à la création de petites entreprises, de pépinières, d’entreprises qui font l’incubation des projets, mais la décision de la création d’un fonds apportera un plus pour les jeunes porteurs de projets, surtout pour ceux qui ont des projets en souffrance, et va booster la création de nouvelles start-up.

Il y a aussi la mise en place d’un conseil national de l’innovation. Que peut-on attendre de cet organisme ?
Beaucoup de choses. Parce qu’il s’agit de mettre en place tout un écosystème qui devra se développer en synergie pour accompagner les jeunes porteurs de projets et les aider à concrétiser leur rêve, soit à travers un investissement direct (mode de financement) ou indirect via des entreprises qui interviendront en partenariat ou bien dans un cadre de collaboration. L’Inapi joue un rôle important pour la promotion de l’innovation en matière de sensibilisation, de formation et de mise à disposition de l’information technique, car c’est la chose la plus importante. Il y a aussi tous les organismes de soutien des petites entreprises et des entreprises innovantes. Tous ces organismes doivent donc travailler en synergie. Nous pensons que, dans ce cadre, des dispositifs d’allègement seront mis en place au profit des entreprises qui soutiennent les idées innovantes.

Pensez-vous que le financement des start-up devra être confié à des banques, ou faut-il créer des entités spécifiques ?
A mon avis, il est plus recommandé d’instruire les banques de gérer les dossiers relatifs aux projets innovants de manière particulière que de créer une nouvelle entité. C’est l’option la plus rapide et la plus simple pour éviter la lourdeur de la procédure. Cela dit, il peut y avoir une entité indépendante tel le Fonds national de l’investissement. Il convient également de souligner le Fonds de garantie des crédits à la petite et moyenne entreprise (Fgar) dont le rôle devra être, à mon sens, renforcé.
 W. O. H

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

    • Olympiades de l’innovation :: L’Algérienne Sylia Khecheni remporte le Grand Prix

      L’Algérienne Sylia Khecheni a remporté le Grand Prix des Olympiades de l’innovation au Moyen-Orient ainsi que la médaille d’or avec les compliments du jury de cet évènement scientifique qui s’est tenu au Koweït. Pour célébrer cette distinction, une cérémonie a été organisée, ce dimanche( 23-02-2020) , en son honneur au siège du ministère de la Poste et des Télécommunications, en présence des ministres de la Poste et des Télécommunications, et de la Jeunesse et des Sports, respectivement Brahim Boumzar et Sid-Ali Khaldi.

L'agenda

APN
L’Assemblée populaire nationale entame,  le 27 février à 10h, ses travaux en session plénière destinée aux questions orales.

Ministère de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, présidera,  le  27 février à 13h30, à l’Institut national de la recherche agronomique d’Algérie (INRAA), les travaux d’un atelier ayant pour thème «Les applications des énergies renouvelables dans les domaines de l’agriculture et du développement rural».

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, préside,  le  27 février à 9h30, au Centre national de formation des personnels spécialisés (CNFPS) à Birkhadem, l’ouverture de la troisième rencontre régionale des directeurs de l’action sociale du Centre et du Sud.

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des Moudjahidine et des ayants droit, Tayeb Zitouni, effectuera, le 27 février, une visite de travail dans la wilaya d’Ouargla pour présider la cérémonie de commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 27 février 1962 à Ouargla.

 Ministère des Ressources en eau

Sous le parrainage du ministre des Ressources en eau, l’Organisation de contrôle technique hydraulique organise,  le 27 février à 8h30, au Cercle national de l’armée (Beni Messous, Alger) une journée d’information sur «la promotion de la production nationale des matériaux et équipements hydrauliques».

 

Salon de la logistique
Le 4e Symposium international sur la trans-logistique, le transit et l’entreposage des marchandises se tiendra, le 29 février à Alger, sous le thème «La logistique à l’ère du digital».

 

Salon international du textile
La Sarl CGCOM Event organisera, du 25 au 27 février au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Salon international du textile

La sarl Cgcom Event organise, du 25 au 27 février, au CIC d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements
Texstyle-Expo.

Expo art plastique 

L’Office Riadh El-Feth organise, jusqu’au 29 février, au centre des arts, une exposition d’arts plastiques, d’Amel Kamila Hamidou et Samira Merabet.

Salon international du textile
La sarl CGCOM Event organise,  le 27 février , au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Laboratoire Hikma
Le directeur général des laboratoires Hikma animera, le 28 février à 15h, à l’hôtel Hyatt Regency d’Alger, avec le président de l’Association algérienne des malades de la sclérose en plaques, une conférence de presse. 


Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Salon des arts plastiques
La première édition du Salon collectif d’arts plastiques, intitulé «Le signe entre le geste et le symbole», aura lieu le 29 février à 14h30, au centre culturel Mustapha-Kateb (Alger-Centre).

Mouvement El Bina
Le Mouvement El Bina tiendra, le 28 février , à 10h, au centre international des jeunes à Sidi Fredj (Alger), une session ordinaire de son conseil consultatif.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept