Imprimer

Pays référence en la matière, la Suisse a fait de la formation professionnelle une filière d’excellence. Elle a adopté un système de formation dual caractérisé par l’alternance entre théorie et pratique, l’école et l’entreprise. La formation professionnelle est une mission commune des autorités et des organisations, particulièrement du secteur privé considéré tel le partenaire le plus important. Les entreprises proposent des places d’apprentissage aux jeunes et couvrent la partie pratique de la formation. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), organisation internationale d’études économiques, 80% des jeunes helvétiques choisissent une formation professionnelle, dont 65% dans la formation duale. L’apprenti est considéré, en Suisse, tel un salarié à part entière. L’entreprise le recrute tel qu’elle le ferait pour n’importe quel autre salarié. De nombreuses passerelles existent aussi pour passer d’une formation professionnelle à une formation générale et inversement. L’apprentissage à la mode helvétique inspire plusieurs pays, notamment africains tels le Gabon, le Burkina Faso et le Ghana. En Algérie, une rencontre sur la formation professionnelle et l’apport des entreprises suisses intitulée «Un modèle gagnant» a été organisée, l’année dernière, par l’ambassade de Suisse et le Club d’affaires algéro-suisse.

A. H.